Le Covid-19, déclencheur d’une économie plus circulaire ?

Le Covid-19, ainsi que la sécheresse et de la pénurie d'eau, sont deux des événements perturbateurs les plus récents qui ont frappé notre société et notre réalité économique. Concernant le Covid-19, la distanciation sociale, la baisse soudaine de la demande et - pour de nombreuses entreprises - le manque d'approvisionnement ont eu un impact important sur les activités de fabrication et les revenus. Pour les processus à forte consommation d'eau, la pression sur la consommation d'eau augmente. Dans cette série de blogs, nous démêlons l'économie circulaire, en reliant la théorie à des exemples pratiques et aux meilleures pratiques.

Comme toujours, nous voulons tous rechercher des opportunités lorsqu'une crise survient. La plupart d'entre nous ont été capables de s'adapter rapidement à leur nouvel environnement. Le moment est-il venu de passer d'une consommation efficace de matériaux et d'eau à une utilisation efficace ?

Que peut nous apprendre cette situation et comment pouvons-nous en tirer profit à l'avenir ?
 
Dans une perspective plus large, la crise actuelle rend plus explicites plusieurs défis pour l'industrie technologique : 

  1. La dépendance des pays d'Extrême-Orient, comme la Chine, pour l'approvisionnement en ressources primaires et en produits finis.
  2. Le caractère mondialisé de la crise montre le revers de la médaille de la mondialisation et des échanges intensifs de personnes, de biens, etc. Nous avons déplacé plusieurs unités de production en Chine, ce qui a entraîné un impact énorme du COVID-19 sur l'industrie manufacturière actuelle.
  3. Une crise est souvent un test de stress pour le degré de résilience et la solidité de la gestion des risques. Les petites et moyennes entreprises manufacturières font souvent preuve de plus de résilience et de flexibilité. Elles continuent à produire ou peuvent changer leurs produits ou leurs processus du jour au lendemain.
  4. Les entreprises qui apportent une contribution sociétale active à la lutte contre le nouveau coronavirus ou la sécheresse sont plus attrayantes pour les investisseurs, mais aussi pour les salariés actuels et futurs.

On a souligné de divers endroits les effets positifs de la crise sanitaire actuelle sur le changement climatique et la manière dont elle peut être un moteur de changement de comportement vers une société plus durable. En effet, la crise du coronavirus nous oblige à n'acheter que les biens nécessaires et à réduire autant que possible les déplacements. La réduction de près de 50% du trafic sur les routes belges (selon VRT NWS) n'est qu'un effet à court terme. Il est probable que le trafic aérien suivra une voie similaire.
Cependant, les entreprises manufacturières peuvent-elles transformer cette crise en une occasion de réduire les coûts et de créer plus de valeur ?

L’une des pièces du puzzle consiste à adopter la transition vers une économie circulaire. Non pas pour l’effet de mode, mais pour améliorer la résilience de nos entreprises. Le cadre vous permet de transformer vos chaînes (chaîne logistique, chaîne de valeur, etc.) vers des réseaux permettant à tous les acteurs de briller.

Dans cette série de blogs, nous démêlons l'économie circulaire, en reliant la théorie à des exemples pratiques et aux meilleures pratiques. La série s'inspire du livre The Circular Economy - a User's Guide de Walter Stahel, en combinaison avec nos années d’expérience en collaboration avec les pionniers et les explorateurs de l'économie circulaire. Nous tenterons de vous fournir quelques éléments clés et des idées qui pourraient vous aider à définir votre stratégie et à franchir les étapes suivantes.

Nous vous ferons part de notre opinion sur :

  • une perspective globale par rapport à une perspective locale
  • l'impact des changements du passif pendant la durée de vie du produit pour révéler la valeur circulaire
  • le risque et les opportunités associés aux coûts externalisés
  • la façon de mesurer la circularité de votre entreprise.

Chaque entreprise manufacturière peut commencer à prendre des mesures et, surtout, c’est le moment de le faire. Investissez dans la résilience. 

(Source image : ID 90209967 © Qziano | Dreamstime.com)