Au secours, la croissance de notre productivité est en baisse ! Cinq nouveaux conseils pour doper votre productivité (partie 2)

La Belgique est le quatrième pays le plus productif au monde, mais la croissance de notre productivité a des ratés. Dans chaque partie de cette série, nous vous présentons cinq conseils pratiques pour vous aider à accroître votre productivité au bureau et en production. Voici la deuxième partie.

Dans la première partie de cette série, nous avons abordé la productivité des entreprises belges. Ces trois dernières années, la productivité du travail en Belgique n'a augmenté que de 0,3%, tandis que la croissance de la productivité dans les pays voisins a été de 1,9% sur la même période (source : Conference Board). La croissance économique que nous avons connue ces dernières années est donc principalement due à un accroissement du travail, et non à un travail mieux pensé. 

Afin d'aider les entreprises belges à améliorer leur productivité, nous avons rassemblé un certain nombre de conseils que nous publierons dans les prochaines semaines. Ces conseils sont volontairement axés non pas sur la mise en œuvre de technologies de pointe, mais sur des choses qui peuvent être réalisées avec peu d'efforts. 

Conseil 6 : ne faites pas confiance aux nombres arrondis 

Les vitesses de production sont souvent des nombres arrondis : 1.000 coups par minute, 20 mètres par minute, etc. Quelle est la probabilité que la vitesse de découpe optimale soit exactement de 20 mètres par minute, et non de 21 ou 22 mètres par minute ? Les nombres arrondis révèlent des taux de production non optimisés. Si vous voyez un nombre arrondi en production, demandez si cette vitesse peut aussi être poussée à 21, le lendemain à 22... jusqu'à arriver à la vitesse la plus élevée possible. Vous pourriez ainsi rapidement augmenter le rendement de 10% ou plus sur un goulot d'étranglement. 

Conseil 7 : investissez dans la formation croisée 

Dans le conseil 2, nous avons déjà discuté de l'impact de la formation sur la productivité. La formation croisée est une forme particulière de formation à impact élevé. Elle présente divers avantages souvent sous-estimés.  

De nombreux environnements de production pour produits fortement différenciés à faible volume se caractérisent par des goulots d'étranglement variables. Les employés qui ont suivi une formation croisée peuvent facilement être transférés à un autre poste de travail, ce qui permet de traiter davantage de commandes au niveau des goulots d'étranglement, et donc sur l'ensemble de l'entreprise. 

Ces collaborateurs cernent mieux le travail de leurs collègues et peuvent souvent contribuer à l'amélioration d'un autre poste de travail. En fournissant l'information dans le bon format ou les matériaux de la bonne façon, on peut souvent faciliter le travail d'un collègue. 

Conseil 8 : veillez à ce que l'information soit correcte et complète dès le début 

Dans les processus de traitement des commandes, on perd souvent beaucoup de temps à recueillir les informations nécessaires. Le manque d'informations conduit souvent à un va-et-vient dans la communication entre l'ingénierie, les ventes et le client, ou pire encore, à des erreurs ; il faut alors refaire le travail. Vous pouvez éviter ce scénario en rapprochant autant que possible de la source de l'information (client/vente) la responsabilité d'une information correcte et complète. Plus les problèmes sont découverts loin dans la chaîne, plus on perd de temps. Cela implique qu’on se concentre souvent sur la création de bons de commande normalisés, des listes de contrôle et la formation des commerciaux. Pour les processus commerciaux complexes, il est conseillé d'impliquer l'ingénierie à un stade précoce dans la définition de la mission. Cela demande parfois un effort supplémentaire de la part du département d'ingénierie, mais cela évite beaucoup de problèmes par la suite et constitue souvent une excellente occasion d'apprentissage pour les commerciaux concernés. 

Conseil 9 : privilégier les grues pivotantes 

Les ponts roulants sont très prisés comme moyen de transport dans l'industrie. C’est un excellent moyen de transport, si ce n'est que le pont est généralement suspendu du mauvais côté du hall de production ou qu'il est justement en cours d’utilisation. Les grues pivotantes sont souvent une solution idéale pour faciliter les transports localisés autour des postes de travail. 

Conseil 10 : limitez les stocks intermédiaires en production 

Les collaborateurs en production apprécient généralement les gros stocks intermédiaires, car cela donne l'impression qu'il y a suffisamment de travail à faire. Cependant, ces gros stocks intermédiaires sont source de gaspillage : ils occupent beaucoup d'espace et allongent les distances parcourues, ils entraînent généralement plus de recherches et plus les marchandises restent longtemps en production, plus elles sont susceptibles d'être endommagées ou de devenir obsolètes. En réduisant ces stocks intermédiaires, vous pouvez éliminer ce gaspillage et souvent doper considérablement votre productivité. Werkhuizen Landuyt est ainsi parvenu à accroître sa productivité de 20% en réduisant son stock intermédiaire d’environ 80%.  

Il existe de nombreuses façons simples de réduire les stocks intermédiaires. Si vous recourez à la planification MRP, vous pouvez simplement réduire les paramètres de délai de réalisation dans le système pour vous assurer que les commandes soient lancées plus tard, afin de réduire le délai de réalisation et le stock intermédiaire. Autre solution : déployer POLCA, un système de contrôle de la production pour les environnements complexes.

Vous avez aussi des conseils ? Transmettez-les-nous pour que nous puissions les partager et tous gagner en productivité !

Dans les entreprises de production, beaucoup de temps est perdu en planification, replanification et suivi des commandes. POLCA est un système de contrôle de la production qui facilite grandement la planification et le suivi de la production. Le 5 juin 2019, Sirris organise un masterclass sur POLCA avec l'inventeur Rajan Suri. Pour en savoir plus, consultez notre agenda !