Au secours, la croissance de notre productivité est en baisse ! Cinq autres conseils pour booster votre productivité (partie 5)

La Belgique est le quatrième pays le plus productif au monde, mais la croissance de notre productivité a des ratés. Dans chaque partie de cette série, nous vous présentons cinq conseils pratiques pour vous aider à accroître votre productivité au bureau et dans l'atelier. 

Dans la première partie de cette série, nous avons abordé la productivité des entreprises belges. La récente croissance économique est largement due à l'augmentation du taux d'emploi et non plus à des gains de productivité issus de l'innovation. À terme, c’est une situation problématique. Le réservoir de main-d'œuvre disponible est limité, ce qui menace de freiner tôt ou tard la croissance économique. Ce n'est plus une simple affirmation théorique. Nombre d’entreprises ont déjà du mal à se développer parce qu'elles ne trouvent pas de main-d'œuvre adéquate.

Afin d’aider les entreprises belges à améliorer leur productivité, nous avons rassemblé un certain nombre de conseils que nous publions régulièrement. Ces conseils sont volontairement axés non pas sur la mise en œuvre de technologies de pointe, mais sur des choses qui peuvent être réalisées avec peu d'efforts.

Conseil 21 : Arrêtez le comptage annuel des stocks et passez au « cycle counting »

Les ruptures de stock imprévues sont à l'origine de nombreuses pertes de production. Une meilleure gestion des stocks peut résoudre de nombreux problèmes.

De nombreuses entreprises limitent le contrôle des stocks à un inventaire annuel. De petites erreurs de stock peuvent alors s’accumuler sur une période d'un an, ce qui augmente le risque de rupture de stock. En outre, l'inventaire annuel proprement dit entraîne souvent des pertes de productivité. La production est partiellement arrêtée pour permettre l’inventaire, et une grande partie du personnel est réquisitionnée pour le comptage.

Une alternative à l'inventaire annuel est le « cycle counting », qui implique de compter fréquemment (p. ex. quotidiennement) une petite partie du stock. Comme le comptage quotidien ne concerne qu’une très petite partie du stock, la production n'est pas perturbée, et les magasiniers peuvent s’en charger très aisément. Le cycle counting permet de mesurer plus fréquemment la précision des stocks et d'en assurer un meilleur suivi. Affichez les chiffres de précision dans l'entrepôt et discutez-en avec les collaborateurs. Ensuite, recherchez les causes des erreurs et prenez les mesures qui s'imposent.

En passant au cycle counting, vous pouvez également laisser tomber le comptage annuel. De nombreux systèmes ERP prennent d’ailleurs en charge le cycle counting.

Conseil 22: Compensez les pauses

En fin de compte, la production d'une entreprise est déterminée par les goulots d'étranglement. Pour augmenter le rendement, vous devez vous concentrer principalement sur les machines et les postes de travail qui constituent un goulot d'étranglement.

Une machine (coûteuse) est-elle un goulot d'étranglement dans votre production ? Organisez la répartition des temps de pause de telle sorte qu’ils soient compensés. En envoyant quelques collaborateurs en pause tôt ou tard et en les faisant revenir tôt ou tard, du personnel peut toujours être présent pour commander la machine. Pour y parvenir, un crosstraining entre les collaborateurs (voir conseil 7) est souvent important. Il ne faut pas sous-estimer l'impact de la réduction des temps de pause. Selon la durée des pauses, il est vite possible de produire quelque 10% de plus. 

Conseil 23: Laissez les autres faire le travail

En faisant moins vous-même et en transférant des tâches à des tiers, vous gagnez en productivité. Il est même facile de transférer gratuitement certaines de ces tâches « mineures ». Quelques exemples :

  • Avez-vous un accueil avec réceptionniste pour accueillir et enregistrer vos visiteurs ? Cette tâche peut facilement être laissée aux visiteurs. Un nombre croissant d'entreprises fournissent un ordinateur avec un système d'enregistrement et une imprimante pour que les visiteurs puissent s'enregistrer eux-mêmes. Par ailleurs, il est souvent utile de prévoir une simple liste téléphonique à l'entrée.
  • Votre service clientèle reçoit de nombreuses questions ? En publiant une FAQ sur votre site web et en fournissant des modes d’emploi clairs, les clients peuvent souvent trouver eux-mêmes les réponses à leurs questions.
  • Vous pouvez aussi souvent laisser à votre client des activités de montage simples. Il suffit de lui donner de bonnes instructions.

Avec un peu de créativité, vous pouvez aller assez loin dans ce domaine. Ainsi, depuis peu, les patients qui se présentent aux urgences de l'UZ Gent peuvent s'examiner eux-mêmes à l'aide d'un poste d'auto-examen.

Conseil 24: Limitez le nombre de projets par collaborateur

La productivité des collaborateurs de projet (bureau d'études, ingénieurs, développeurs de produits) dépend dans une large mesure du nombre de projets sur lesquels ils travaillent simultanément. Le nombre optimal de projets par collaborateur est généralement de deux grands projets ou de trois projets plus petits. On constate souvent que les collaborateurs travaillent sur un plus grand nombre de projets, ce qui signifie qu'ils doivent constamment alterner entre les tâches. Cette alternance entraîne de nombreuses pertes, car il faut systématiquement reprendre ses repères dans un autre projet. La figure ci-dessous montre les résultats d'une étude de productivité réalisée par IBM et la chute spectaculaire de la productivité si le nombre de projets est élevé. Travailler sur un seul projet n'est pas non plus optimal. Dans ce cas, il arrive souvent que les collaborateurs n'aient rien à faire, car ils attendent des informations. Dans de telles situations, il peut être pratique de pouvoir simplement passer à un autre projet. 

Conseil 25: Triez les matériaux ferreux et doublez le rendement 

Nombre d'entreprises traitent leurs flux de déchets de manière plutôt négligente. Les déchets ont souvent de la valeur. En les traitant correctement, vous pouvez même trouver une nouvelle source de revenus, ce qui est une façon lucrative d'augmenter votre productivité.

La pureté de la ferraille détermine fortement sa valeur. Les collecteurs offrent des prix plus élevés pour les matériaux purs que pour les flux mixtes. Il en va de même pour les métaux ferreux. En proposant les différents métaux et alliages séparément plutôt que mélangés, la valeur de certaines fractions peut doubler. En gros, les différences de prix entre les différents métaux que vous achetez se retrouvent aussi dans les flux de déchets.

Vous aimeriez savoir combien vaut votre ferraille ? Vous pouvez suivre l'évolution des prix des matières premières secondaires sur plusieurs sites tels que De Tijd et Let's Recycle. Vous trouverez d'autres conseils sur la gestion des déchets sur le site web Cirkeltips

Vous avez vous aussi des conseils ? N’hésitez pas à nous en faire part. Nous pourrons ainsi les partager pour que chacun d’entre nous gagne en productivité !

Sirris organise régulièrement des séances d'information ou des formations sur le QRM en Wallonie. Les dates des prochaines séances sont disponibles dans notre agenda  

Voir aussi

Au secours, la croissance de notre productivité est en baisse ! Cinq conseils pour doper votre productivité (partie 1)
Au secours, la croissance de notre productivité est en baisse ! Cinq nouveaux conseils pour doper votre productivité (partie 2) 
Au secours, la croissance de notre productivité est en baisse ! Cinq nouveaux conseils pour booster votre productivité (partie 3)
Au secours, la croissance de notre productivité est en baisse ! Cinq nouveaux conseils pour booster votre productivité (partie 4)