Une prothèse cardiaque pour la vie

Sirris met ses compétences en impression 3D au service de la vie en participant à un projet de développement d'une prothèse valvulaire cardiaque polymère et renforce ses compétences dans la mise au point de produits médicaux imprimés.

Le projet de coopération eurégionale Poly-Valve 'Polymeric Prosthetic Heart Valve for Life' est déjà bien avancé. Il concerne le développement de valves cardiaques artificielles de longue durée faites sur mesure et à base de polyuréthane. L'impression 3D est une technique de choix dans cette optique.

Dans ce projet, Sirris travaille sur plusieurs axes qui renforcent ses compétences dans le développement des produits à haute valeur ajoutée pour le médical :

  • L'objectif étant de fabriquer des prothèses sur mesure pour des patients atteints de maladies des valves cardiaques, Sirris se charge de traiter les données d'imagerie médicale et de les rendre exploitables pour aboutir à des modèles géométriques individualisés de grande précision anatomique.
  • Comme il s'agit de produire des valves durables, avec de bonnes propriétés mécaniques et une entière biocompatibilité, le problème du choix du matériau est crucial, et une fois celui-ci choisi par les médecins, il faut le rendre imprimable, ce qui n'est pas si évident. Sirris a acquis des connaissances dans l'impression 3D de produits complexes flexibles en TPU.
  • In fine, Sirris étudie la faisabilité, pour un usage industriel, d'un procédé de fabrication rapide et reproductible de valves cardiaques polymères.

Le projet Poly-Valve est coordonné par l'Université de Liège dans le cadre Interreg Meuse-Rhin. Les autres partenaires, outre Sirris, sont Universiteit Hasselt - Limburg Clinical Research Program LCRP, Universitätsklinikum Aachen - Lehr- und Forschungsgebiet Kardiovaskuläre Technik, Universiteit Maastricht - Cardiovascular Research Institute Maastricht (CARIM).