Transformation des déchets d’emballages en plastique en source d’hydrogène

Groupe énergétique italien, l’Eni étudie la production d’hydrogène à partir de déchets non recyclables d’emballages en plastique. 

Le tri des déchets permet de séparer et de recycler les emballages en matière plastique afin de pouvoir les réutiliser, en les transformant d’ordinaire en fragments ou en granules qui serviront ensuite de matière première apte à la fabrication de nouveaux produits. Néanmoins, les déchets ne sont pas recyclables dans leur intégralité.

Le projet vise à étudier d’autres méthodes de transformation des déchets d’emballage en nouvelles matières premières. Durant les six mois à venir, un groupe de travail entamera plusieurs projets de recherche visant à produire de l’hydrogène et des biocarburants de haute qualité à partir de déchets en plastique. L’équipe de chercheurs procédera à une analyse du marché pour identifier les « emballages dont le recyclage mécanique est impossible » ainsi que les types de déchets utilisables dans le cadre de ce projet.

Objectif de cette recherche : le Plasmix ; cette dénomination collective regroupe les différentes matières premières constitutives d’emballages qui, pour le moment, ne sont pas encore recyclables après usage. En règle générale, on procède à l’incinération de ce matériau pour produire de l’énergie ainsi qu’à la mise en décharge du reliquat.

Auparavant, l’Eni s’était déjà lancé dans la production de biocarburants à partir d’huiles de cuisson et de friture, de graisses animales et autres déchets non comestibles. L’hydrogène joue un rôle essentiel dans le processus de production :  il neutralise l’oxygène présent dans les huiles végétales et transforment les triglycérides en paraffines et en isoparaffines, lesquelles se chargent d’extraire le soufre, l’azote et les hydrocarbures aromatiques polycycliques que contiennent les biocarburants.

Cette recherche est menée dans le cadre d’un partenariat entre l’Eni et le Corepla, un consortium italien spécialisé dans la collecte, le recyclage et la valorisation des emballages en matière plastique.