Société novatrice en impression 3D, Materialise décroche un Factory of the Future Award

Depuis la cinquième édition des Factory of the Future Awards le mois passé, notre pays compte dix nouvelles entreprises honorées du titre « Factory of the Future », le prix décerné par Sirris et Agoria aux entreprises qui réussissent le mieux à concilier les technologies du futur avec un travail à visage humain et écologique. Parmi les gagnants, Materialise, un pionnier de l’impression 3D.

L'un des objectifs clés de Sirris et d’Agoria est que l'industrie technologique contribue autant que possible à une société prospère et durable. En collaboration avec divers partenaires, Sirris et Agoria soutiennent les entreprises manufacturières dans cette démarche, par exemple dans le cadre du projet « Factory of the Future », qui récompense chaque année les meilleurs élèves.

Les usines du futur investissent dans la numérisation, dans les processus et les produits intelligents et dans une production de rang mondial, mais elles gèrent aussi ingénieusement les énergies et les matériaux, en veillant à la motivation, à la créativité et à l'autonomie de leurs collaborateurs.

Les dix entreprises lauréates qui ont reçu cette année le titre de Factory of the Future des mains du ministre-président flamand Geert Bourgeois sont BMT Aerospace, Bosch, Colruyt Group Fine Food, Duracell, Janssen, Lavetan, Mirion Technologies, Niko Group, Materialise et Rf-Technologies.

Applications 3D innovantes

Materialise est un pionnier dans le développement de logiciels d'impression 3D. Elle fournit également des services d'impression 3D à des entreprises de divers secteurs, notamment les soins de santé, l'automobile, l'aéronautique, le design et les biens de consommation. Elle les aide à développer des applications d'impression 3D innovantes. La société est basée à Leuven, compte 24 bureaux dans 18 pays et dispose également de sites de production en République tchèque et aux États-Unis.

En 2008, la production belge a été scindée en une unité industrielle et une unité médicale, la production médicale étant l'usine principale du groupe Materialise. La production industrielle sur le site de Leuven est en pleine transformation depuis 2004 pour produire des prototypes ainsi que des produits finis, mais en petites séries.

Au fil des années, Materialise a fait beaucoup de recherches pour trouver les paramètres optimaux pour produire efficacement des objets en impression 3D avec une qualité toujours plus grande. L'impression 3D est intrinsèquement un processus numérique. Cette technologie peut être intégrée dans un contexte de fabrication plus large, où le suivi de l'ensemble de la production est possible, avec l'internet des objets pour faire l'analyse des données et l'IA pour apprendre plus rapidement comment optimiser davantage le processus.

Synergies à travers des processus de cocréation

Grâce à des processus de cocréation, dont plusieurs se déroulent simultanément, Materialise peut combiner son expertise et ses compétences avec celles de ses partenaires de projet, afin de développer de nouvelles applications. En collaboration avec un partenaire, Materialise a développé un outil de personnalisation en série des lunettes : celles-ci peuvent être fabriquées sur mesure et produites à la demande selon un procédé entièrement numérisé, par lequel une image 3D est générée sur la base d'un balayage facial. Un plan 3D de lunettes est ainsi automatiquement créé, qui est ensuite imprimé en 3D et parachevé. Parmi les autres innovations ainsi développées, citons les chaussons des bottes de ski, les semelles pour chaussures de sport et les gabarits de forage pour le secteur médical. Materialise peut ainsi offrir une valeur ajoutée pour tous, avec l'impression 3D ou avec des modèles économiques novateurs.

En introduisant de nouvelles applications (par exemple la mise en place d'une production de pièces volantes dans l'industrie aéronautique) et en élargissant le portefeuille de matériaux, la société souhaite que sa production belge fonctionne de plus en plus comme une usine pilote. Une fois la production sortie de la phase pilote, on examine si cette production peut être transférée aux bureaux étrangers ou si la production peut être internalisée chez les clients de la production.

Vous vous demandez à quoi ressemble une Factory of the Future de l'intérieur ? Du 21 mars au 9 juin, Agoria organisera à nouveau un Factory of the Future Roadshow, qui fera étape chez les 19 lauréats. Ce roadshow est votre chance de voir l'approche des gagnants des Factory of the Future Awards, de discuter avec eux et d'évaluer vos propres défis par rapport à leur expérience. Vous trouverez plus d'informations dans notre agenda.