Qui sont les investisseurs technologiques les plus actifs ?

L'accès au financement est l'un des plus grands défis pour les entreprises technologiques à croissance rapide. Le changement d’échelle (ou scaling) sans participation extérieure pour financer la croissance est plutôt une exception ; la majorité des start-ups et des scale-ups ont besoin de liquidités. Mais où trouver le financement nécessaire ?   

Lors de l'accompagnement des scale-ups dans le programme Scaleup.Vlaanderen d'Agoria et Sirris soutenu par VLAIO, le financement est un thème récurrent.   

Les start-ups en quête de financement se tournent souvent vers des investisseurs providentiels et des fonds de capital-risque. Il n'est pas facile d'obtenir un financement. Les fondateurs doivent comprendre le paysage (« qui investit dans quoi ? ») et le processus d'investissement. Les investisseurs se concentrent souvent sur un secteur d'activité, un stade d’entreprise et une région spécifiques. Avant d'approcher un investisseur potentiel, assurez-vous que son champ d'action correspond au stade, aux activités et à la localisation de votre entreprise. En Belgique, un investisseur en capital-risque reçoit généralement des centaines, parfois même des milliers de demandes par an.

Souvent, les start-ups et les scale-ups doivent entamer leur quête de financement dans leur propre pays dès les débuts, en particulier lors des stades d'amorçage et de série A. Au stade de la série B, les entreprises technologiques peuvent aussi se tourner vers l'étranger, où les options sont plus nombreuses. En fait, 40% des investissements de série B dans les scale-ups belges proviennent de fonds de capital-risque et de capital-investissement étrangers.

Si le financement est raisonnablement disponible au stade d'amorçage, seules quelque 40 start-ups parviennent à atteindre la série A chaque année.   

Afin d'aider les start-ups et les scale-ups à trouver leur chemin dans le paysage du financement, Sirris a établi en étroite collaboration avec Qristalfin une vue d'ensemble pratique des investisseurs technologiques les plus actifs aux différents stades du financement.  

Dernier conseil : la collecte de fonds peut être une activité qui prend beaucoup de temps et qui doit être commencée à temps. Il faut en moyenne 6 à 9 mois pour conclure un tour de financement.