L'inspiration vient de la mer

Une peau électronique inspirée des méduses. Un robot qui se déplace comme une raie manta. 

Une peau électronique inspirée des méduses 

De nombreux chercheurs étudient la possibilité de doter une peau artificielle de capacités sensorielles pour des applications telles que les interfaces homme-machine ou les prothèses. Cependant, si les versions actuelles réagissent plutôt bien à des pressions légères, elles ne se comportent pas aussi bien aux pressions élevées assez dangereuses pour causer des dommages.  

Les chercheurs de l'Université de Huazhong (CN) se sont inspirés des méduses pour résoudre le problème. La méduse Atolla peut détecter un changement de pression dans son environnement et émettre des éclairs lumineux lorsqu'elle est attaquée.  

Lire plus sur Techniline.