Les possibilités de robotiser le serrage des vis

Sirris a mis en place récemment un démonstrateur servant à montrer qu’il est possible de robotiser le serrage des vis. Comment procéder ? Quelles sont les différentes options et les points à considérer ? Voici un aperçu détaillé.

Sirris a réalisé une plateforme de démonstration en vue de tester les possibilités de robotiser le serrage des vis. Cette cellule de production est une composante du démonstrateur Factory 4.0, une ligne d’assemblage complète où les opérations sont réalisées par un humain et un robot travaillant ensemble. Pour approfondir chacun des aspects, une séquence de démonstration a été définie pour une opération spécifique : le serrage des vis.

Pourquoi robotiser le serrage des vis ?

Dans une cellule ou ligne de production, le serrage des vis est le plus souvent une tâche répétitive, assimilable à une corvée, d’ailleurs très éprouvante pour les poignets de l’opérateur. La robotisation de cette activité peut être une solution envisageable, qui présenterait l’avantage d’améliorer la qualité et la prévisibilité du procédé. Un robot travaille toujours à la même cadence et en principe sans jamais s’arrêter. Le dispositif de vissage - utilisable tant en mode manuel qu’un mode automatisé - applique toujours le même couple, sous le contrôle d’une routine de surveillance. Le temps de cycle pour une opération de vissage - les mouvements entre le présentoir et l’endroit du serrage - sera toujours constant. De plus, tous les mouvements, les temps requis pour chaque mouvement, et toutes les données afférentes peuvent être collectées et archivées, en vue de leur analyse, de l’optimalisation du procédé ou de la traçabilité.

De cette manière, il est possible de contrôler que le serrage est réalisé à une vitesse constante, prévisible, et l’opérateur dispose ainsi de plus de temps pour d’autres activités.

Faites connaissance avec le serrage des vis robotisé dans la vidéo suivante:

Lire plus sur Techniline.

Le démonstrateur a été développé dans le cadre du projet Interreg Factory 4.0 et il fait partie du ‘Smart Assembly Cell demonstrator’ - la ligne d’assemblage pilote mise en place dans le Smart & Digital Factory Application Lab, à Courtrai.

Tags: