La technologie des lasers femtoseconde monte en puissance

Lors de la conférence PLI des 25 et 26 septembre à Colmar ont été présentés les derniers résultats du secteur lasers concernant l’extension du laser femtoseconde.

Les lasers femtosecondes sont connus pour la haute qualité des pièces fabriquées. Les arêtes de coupe sont propres et les surfaces peuvent être pourvues d'une texture fine, ce qui n'est pas possible avec la technologie laser classique (continue, nanotechnologie). Leur utilisation industrielle était restée toutefois limitée, du fait de leur puissance plus faible.

Les lasers de 300 W sont aujourd’hui disponibles dans le commerce et des lasers de 500 W ont été exposés en tant que prototypes. On prévoit d’atteindre en 2021 une puissance de 1 kW. En outre, le régime du Gigahertz deviendra disponible, ce qui impliquera une vitesse d'ablation 3 à 10 fois supérieure.

Diverses techniques ont été exposées pour utiliser toute cette intensité efficacement. Les scanners polygonaux permettent d’augmenter la vitesse de balayage à 300 m/s. Ceci, alors que le faisceau laser peut être divisé en plusieurs spots, permettant ainsi, grâce à une automatisation, d’écrire jusqu'à 100 codes QR par seconde. Enfin, il existe également une voie intermédiaire, avec plusieurs faisceaux tournants.

Toutes ces évolutions technologiques entraîneront une réduction du coût par pièce, rendant ainsi accessibles des pièces plus grandes. 

Êtes-vous intéressé(e) par cette nouvelle technologie ? Nous vous en montrerons plus lors du lancement de notre démonstrateur 4.0 Made real, le 7 novembre. Vous pouvez vous inscrire ici pour cet événement !