Impression 4D

Un matériau qui change de forme avec l'humidité, un matériau qui évolue par un retrait volumique différencié, des biostructures 4D pour la régénération nerveuse.

Un matériau qui change de forme avec l'humidité

Les contraintes différentielles dans un substrat sont le moteur de beaucoup de transformations dans la nature. Le gonflement est l'un des moyens les plus simples de réaliser ce différentiel.

Les universités de Bristol et de Bath développent pour l'impression 3D un matériau intelligent bioinspiré sensible à l’eau. Ils s'inspirent du comportement des pommes de pin : les fibrilles de cellulose à l'intérieur des parois cellulaires des cônes sont responsables de leur capacité à se fermer au contact de l'eau.

Lire plus sur Techniline.