Brevets : pourquoi y a-t-il si peu de femmes inventeurs ?

Les demandes de brevets par des inventeurs féminins sont encore trop peu nombreuses et il y a là un potentiel d'innovation sous-exploité.

Selon une étude récente réalisée par l'Office de la propriété intellectuelle du Royaume-Uni à partir de Patstat, la base de données statistique mondiale des brevets de l'Office européen des brevets et d'une analyse des prénoms des inventeurs, les femmes représentent un peu moins de 13 % des demandes de brevets dans le monde. Et bien que ce pourcentage soit en augmentation (6.8% en 1998, 12.7% en 2017), si rien ne change, la parité entre les sexes ne sera pas atteinte avant 2070 !

Proportion of female inventors associated with patent applications worldwide, 1915-2017

Ce déséquilibre est évidemment dû au manque de femmes travaillant dans les sciences, les technologies, l'ingénierie et les mathématiques (STEM), problème diagnostiqué depuis longtemps. Malgré les campagnes déployées peu partout, trop peu de femmes s'engagent dans ces carrières.

Les analystes ont remarqué aussi que, non seulement les femmes sont largement minoritaires dans les inventeurs, mais que la disparité est encore plus marquée si l'on tient compte du fait que la plupart des inventeurs de sexe féminin sont des femmes seules au sein d'une équipe à prédominance masculine.

Plus des deux tiers de tous les brevets proviennent d'équipes entièrement masculines ou d'inventeurs individuels masculins - et seulement 6 % d'inventeurs individuels féminins. Les équipes entièrement féminines ne représentent que 0.3 % des demandes.

Pire : selon l'Université Yale, les inventeurs dont le nom est manifestement féminin sont moins susceptibles de voir leur brevet délivré par l'USPTO !

L'OMPI affirme aussi que les femmes scientifiques ont deux fois moins de chances d'obtenir un brevet pour leurs recherches; l'Office en tire la conclusion (bizarre) que les femmes seraient moins susceptibles que les hommes de penser à commercialiser leurs inventions.

Les biotechnologies comptent le plus grand nombre de femmes inventeurs : 53 % des brevets y ont au moins une inventrice. C'est le cas aussi de 52 % des brevets pharmaceutiques. Par contraste, moins de 10% des brevets en génie électrique compte au moins une femme inventeur.

Inventor team constituency of patent applications by WIPO technology sector, 1998-2017

La Russie sort du lot parmi les 50 pays ayant déposé le plus de demandes de brevets : elle compte 17% des demandes de brevets avec au moins une femme inventeur au cours des 20 dernières années.
A l'inverse, au Japon et en Corée du Sud, moins d'une demande de brevet sur 20 comprenait une femme inventeur pendant cette même période.

Proportion of female inventors for each of the top 50 countries, 1998-2017

En février 2019, l'Office américain des brevets, l'USPTO avait publié également une étude sur les dépôts de brevets par les femmes inventeurs. La conclusion est la même que le rapport de l'Office anglais : les femmes constituent encore une petite minorité d’inventeurs de brevets et il y a là un potentiel d'innovation sous-exploité.

Néanmoins, on constate une certaine progression : la part des brevets qui incluent au moins une femme en tant qu'inventeur est passée de 7% dans les années 80 à 21% en 2016, ce qui correspond à une proportion de 12% de tous les inventeurs seulement.

Même si les femmes sont de plus en plus présentes dans les professions scientifiques et techniques et accèdent de plus en plus à l'entrepreneuriat, ce pourcentage reste faible. Il est un peu plus grand dans les États américains à forte intensité technologique.

Les femmes inventeurs se concentrent sur des technologies spécifiques plutôt que de breveter dans des domaines dominés par les hommes.

Elles sont de plus en plus susceptibles de breveter dans de grandes équipes mixtes, ce qui souligne l'importance croissante de comprendre la relation entre le genre et l'innovation collaborative.

Sources

A lire aussi une étude de l'OMPI, mais qui date déjà de 2016 : https://www.wipo.int

Cliquez ici pour plus d'informations sur les services de Sirris en matière de propriété intellectuelle.

Tags: