Vue rapprochée sur quelques techniques innovantes de nettoyage et réparation

En automne 2015, un deuxième événement dédié aux techniques innovantes de nettoyage et réparation a été organisé à la Maison du Port (Havenhuis), dans le cadre du projet I-SuPORT, qui s’adresse aux entreprises portuaires. Celles-ci sont confrontées chaque jour à des problèmes liés au nettoyage et réparation des composants métalliques soumis à l’usure par abrasion et à la corrosion. Cette journée d’étude avait principalement pour but de présenter un nombre de cas pratiques aux entreprises intéressées.

Il existe une très grande diversité de techniques industrielles utilisables pour le nettoyage et la réparation de pièces endommagées, et beaucoup sont déjà utilisées dans la pratique. Mais un certain nombre de ces techniques sont assez peu connues dans les PME. Pour cette raison, une sélection des principales techniques, avec des exemples concrets de mise en application, a été présentée au cours d’une après-midi d’étude.

Le défi

Chaque jour, des pièces mobiles en métal doivent être remplacées pour éviter qu’elles ne deviennent inutilisables, à cause de l’usure ou de la corrosion. Pour remédier à cette dégradation du matériel, il faut mettre en oeuvre des techniques de nettoyage et réparation souvent coûteuses, dans des circonstances de travail parfois difficiles, et dans un délai très court. Trouver une réponse adéquate, tenant compte de tous ces critères en même temps, est un réel défi. Dans ce contexte, voici un aperçu de quelques techniques intéressantes et innovantes, à commencer par les techniques de nettoyage.

Avant de réparer une surface endommagée, il est souvent nécessaire de procéder à un profond nettoyage, de manière à supprimer les incrustations de rouille et de salissures.

Lire plus sur Techniline.