Tom Jacobs

Conjugué à une connaissance plus approfondie de la production, l’avènement des techniques informatiques, capteurs évolués et autres systèmes de visualisation permet de contrôler au mieux l’état des outils d’usinage, de manière à en autoriser le remplacement en temps utile. Lors de notre masterclass consacrée à l’usure des outils et organisée le 3 février, nous nous pencherons sur l’usure des outils au sens large et au départ de la pratique.

Eddy Kunnen

Cet équipement basé sur la microfluidique se fraye lentement un chemin vers notre vie quotidienne. Songez par exemple au désormais célèbre test PCR de dépistage de la COVID-19. La méthode classique d’élaboration des matrices destinées à ces systèmes microfluidiques consiste en leur usinage (par étincelage). L’alternative que constitue à cet égard le laser femtoseconde présente de nombreux avantages.

Tom Jacobs

La problématique de l’usure des outils est relativement complexe. Quelle importance le contrôle et la prévision du comportement d’outils revêtent-ils ? Comment tirer des conclusions pertinentes d’images d’usure ? Quelles sont les données susceptibles d’être utilisées pour prévoir l’évolution d’un outil ? Ou comment utiliser des données de mesure directes tirées d’images vidéo dans un environnement de production ?

Peter ten Haaf

Envisagez-vous, en tant qu'entreprise d'usinage, d'investir dans un nouveau système de FAO ? Il serait alors préférable d’examiner les points prioritaires suivants !

Samuel Milton
Tom Jacobs

Les paramètres de coupe appliqués aux opérations d'usinage sont généralement choisis en fonction des recommandations du catalogue des fabricants d'outils ou de l'expérience de l'opérateur. Ceci n’est pas optimal pour l’application concernée. Sirris peut vous aider à identifier le comportement de l'outil et à obtenir les meilleures performances de vos processus d'usinage grâce à un test dynamique simple, mais éprouvé.

Peter ten Haaf

L’industrie 4.0, qui signifie principalement la numérisation poussée de la production, est aujourd’hui un objectif pour grand nombre d’entreprises, y compris celles du secteur métallurgique. Numérisation, standardisation, automatisation, ... tous ces concepts exigent cependant d’abord et avant tout des procédés d’usinage efficaces et contrôlés. Cette série de webinaires va donc commencer par rafraîchir les connaissances de base, avant de faire le lien avec la numérisation. Dans ce webinaire, nous donnons un coup de projecteur sur le passage d’une approche « par essais et erreurs » à une approche par essais structurés.

Peter ten Haaf

L’Industrie 4.0 implique une numérisation avancée de la production. De nombreuses entreprises suivent cette voie. C’est également le cas des entreprises métallurgiques. Numérisation, normalisation, automatisation... Tous ces concepts requièrent avant tout des processus d'usinage efficaces et contrôlés. Dans le cadre d’une série de webinaires, nous allons faire un rappel des connaissances de base en la matière et établir le lien avec l'évolution numérique. Nous allons commencer par l’usure des outils.

Peter ten Haaf

L’Industrie 4.0 implique une numérisation avancée de la production. De nombreuses entreprises suivent cette voie. C’est également le cas des entreprises métallurgiques. Numérisation, normalisation, automatisation,... tous ces concepts requièrent avant tout des processus d'usinage efficaces et contrôlés. C’est ce que nous apprennent les récits de numérisation réussie. Une nouvelle série de webinaires va donc d'abord se concentrer sur les bases, puis nous ferons le lien avec la numérisation.

Tom Jacobs

On se demande parfois dans quelle mesure le refroidissement cryogénique est respectueux de l'environnement. Les gaz utilisés sont en effet un consommable, contrairement aux autres réfrigérants qui peuvent être réutilisés. Le traitement cryogénique offre bel et bien des avantages environnementaux intéressants. L'impact environnemental de l'ensemble du processus de refroidissement cryogénique est beaucoup plus faible que celui du refroidissement conventionnel.

Tom Jacobs

Le refroidissement cryogénique pendant l'usinage permet de travailler à très basse température. Ceci offre des avantages à la fois pour l'outillage des matériaux thermorésistants, où la chaleur peut être élevée pendant l'usinage, et pour le traitement de matériaux plus mous, qui s'écouleront plus facilement pendant l'usinage.