Vepola investit dans « l’innovation ouverte »

L’atelier de peinture industrielle Vepola évalue des techniques innovantes et des collaborations afin d’offrir de nouvelles finitions. Cette PME de Genk se concentre en outre sur les pollinisations croisées avec des entreprises de la région et investit dans son personnel.

Il y a 26 ans, Vepola a débuté comme atelier de peinture industrielle pour les plastiques, le métal et le bois. L’atelier recherche en permanence des peintures écologiques et des méthodes de production durables en préservant la qualité. Il offre toute une série de services, allant du laquage, du traitement et de la protection de profilés de plusieurs mètres de long jusqu’aux petites pièces de luminaires. Et cela pour divers secteurs et entreprises dans le secteur de la construction d’autobus et de camions, de la menuiserie intérieure et extérieure, de la décoration intérieure pour les nouvelles constructions et les rénovations. Les particuliers aussi peuvent faire appel à ses compétences pour des rénovations et de petites réparations de la menuiserie intérieure et extérieure.

Récemment, l’entreprise a décidé que le moment était venu de lancer des actions innovantes. Cette nouvelle orientation était motivée par un sentiment de stagnation due à la crise. L’entreprise a opté pour un plan de croissance via l’Agentschap Ondernemen. Les points à améliorer semblaient porter sur l’organisation interne, une étude de marketing et le profilage de l’entreprise. L’entreprise voulait réaliser le plan sur une période de cinq ans et elle a beaucoup misé sur ses collaborateurs et la communication interne, notamment par des investissements dans la formation et le recyclage du personnel. Ceci pour faire en sorte que tout le monde soit tourné vers un même objectif et afin d’optimaliser l’ambiance de travail.

Innovation ouverte et pollinisations croisée

Parallèlement à cela, Vepola s’est lancé dans l’innovation technologique, avec le soutien notamment de Sirris. Les activités de base portent toujours sur la peinture, mais l’entreprise veut aussi proposer d’autres services, c’est pourquoi elle évalue et teste de nouvelles techniques. Elle veut aussi proposer des pré- et des post-traitements, afin de fournir directement au client un produit fini, ce qui autorise des gains en temps et en frais de transport.

Suite à la demande d’un client, l’atelier a pris contact avec Sirris, pour étudier l’effet d’un revêtement résistant à la chaleur sur des plaques en PVC. En effet, l’atelier est spécialisé dans l’application de revêtements mais pas dans les revêtements fonctionnels mêmes. Sirris a proposé plusieurs possibilités en posant la question à différents producteurs de ce type de revêtement. En tant que partisan de l’innovation ouverte, Vepola a été impliqué dans la mise sur pied de cette collaboration. En effet, l’atelier est partisan d’un partage des connaissances pour arriver conjointement à de bons résultats finaux. Dans cette approche, Sirris a joué un rôle important, car, fort de son expertise, il permet aux PME de découvrir les produits de revêtement innovants les plus récents disponibles sur le marché.

Même si la majorité des clients viennent de plus loin - de Flandre occidentale ou de l’étranger - Vepola sait que son approche peut apporter une valeur ajoutée à de nombreuses entreprises du Limbourg. C’est pourquoi, la société fait l’inventaire du marché et sur la base de ce dernier, elle dressera une liste des candidats avec lesquels elle espère entamer une collaboration.

Tags: