Une étiquette intelligente surveille la température sur les emballages

Une étiquette intelligente qui peut être apposée sur les emballages mesure la température ambiante dans la chaîne logistique. Une utilisation possible s'est avérée être la surveillance des toners pour les substrats sensibles à la chaleur, afin de garantir la qualité de l'encre.

Xeikon, à Lier, conçoit, développe et livre des systèmes d’impression couleurs numériques à base de presses rotatives utilisant des leds et des toners secs. Il y a quelques années, l'entreprise avait commercialisé un nouveau toner sec pour les substrats sensibles à la chaleur et a réalisé à cette occasion quelques contrôles de qualité complémentaires. Les particules de poudre ultrafines du nouveau toner semblaient en effet s’agglomérer lorsqu'elles étaient conservées à une température élevée, ce qui pouvait avoir un effet négatif sur le processus d'impression. La température du toner est par conséquent brusquement devenue un problème.

On est alors parti à la recherche d’un système de mesure fiable afin de pouvoir surveiller la température des toners : l'étiquette intelligente Timestrip Plus d’Innolabel. Cette étiquette indique si l’emballage n’a pas été exposé trop longtemps à une température élevée pendant le stockage ou le transport. Le client peut le voir tout simplement sur l'étiquette appliquée sur l'emballage du toner.

Fonctionnement

L’étiquette se compose d’une zone verte, jaune et rouge qui indique l'état de la qualité du produit.  L’étiquette est activée par une simple pression sur un petit bouton, et cela lorsque la température est supérieure à la limite de température maximale, de sorte que le liquide bleu contenu dans l'étiquette devienne liquide et s’écoule, suite à la pression, dans une membrane. Après cette activation, l’étiquette peut être conservée à une basse température jusqu'à son utilisation. Si pendant l’utilisation, le liquide arrive dans la zone rouge de la fenêtre, cela signifie que la qualité peut être affectée. La durée de vie de l’étiquette est de deux ans, de sorte que la température peut également être contrôlée pendant le stockage. Un toner est  généralement utilisé dans les quelques mois qui suivent la livraison.

Des essais réalisés chez un client ont confirmé que le capteur satisfaisait aux conditions d’utilisation et de qualité. La précision en matière de température s’est avérée être de 1 pour cent.