Un revêtement super-hydrophobe augmente les possibilités des surfaces vitrées

Ce nouveau revêtement super-hydrophobe non-réfléchissant pour surfaces vitrées, s’inspire de l’œil d’une mite et d’une feuille de lotus. La couche de revêtement présente des potentialités pour de nouvelles générations de panneaux solaires, de lentilles, de détecteurs, de systèmes d’armement et de bien d’autres produits.

Les chercheurs de l’Oak Ridge National Laboratory (ORNL), au Tennessee, ont découvert les possibilités d’une couche nanostructurée, mécaniquement robuste, composée d’un film de verre poreux. La couche peut être modifiée, sur mesure, du point de vue de la super-hydrophobie, de la résistance à l’humidité et de l’anti-réflexion.

Lire plus sur Techniline.

Tags: