Trois développements mécatroniques sur la base de la bionique

La nature est une remarquable source d’inspiration pour les nouveaux développements technologiques, c’est certainement le cas également pour Festo. Le fabricant de systèmes de contrôle et d‘automatisation présente trois innovations bioniques au Salon de Hanovre (13-17 avril).

BionicANTs (« fourmis bioniques ») : ce sont des systèmes individuels très intégrés permettant de réaliser des tâches collectives. Le principe de fonctionnement est basé sur un modèle de comportement social existant dans la nature. Le système montre que des unités individuelles peuvent interagir de manière flexible. Chaque fourmi est capable de prendre des décisions de manière autonome, mais leurs actions sont toujours subordonnées à l’objectif du groupe. Chaque fourmi intègre 18 actuateurs, des convertisseurs flexibles en piézocéramique servant à piloter les six pattes et les deux pinces situées au niveau de la tête. Une caméra stéréo 3D identifie l’objet à saisir et contribue à la localisation. Il s’agit d’une technologie non seulement rapide et très précise, mais également efficace sur le plan énergétique et résistant à l’usure.

eMotionButterflies : Ils ressemblent à des papillons et il s’agit d’objets volants ultralégers capables de se déplacer librement dans l’espace sans entrer en collision. Ils sont totalement téléguidables. L’électronique embarquée permet l’activation et le pilotage des ailes. Un système GPS à caméra infrarouge pour l’intérieur est mise en relation avec la technologie radio et avec la technologie des capteurs. Autrement dit, le pilotage est possible sans intervention humaine. Ces papillons peuvent également agir en groupe. Ils forment une base qui pourrait servir au développement d’un système de guidage et de monitorage dans les usines de l’avenir. 

FlexShapeGrippers : Ce sont des actuateurs de préhension convenant à différentes tâches. Les développeurs se sont inspirés de la langue du caméléon. Les actuateurs peuvent saisir, retenir et redéposer, l’un après l’autre, plusieurs objets de taille et de formes différentes. La phase de rétention ne consomme aucune énergie. Un capuchon en silicone, rempli d’eau, encercle de manière souple les objets en prenant exactement la forme des objets. La rétention et la libération des objets sont des opérations réalisées par commande pneumatique.