Sirris étudie les surfaces rendues hydrofuges par microtexturation

Récemment, grâce à sa fraiseuse de haute précision, Sirris a réussi à munir de microtextures des surfaces en acier (inoxydable) et en titane. Cette microstructure permet de rendre la surface hydrofuge, tout comme nous pouvons le voir dans la nature avec la feuille de lotus.

La microtexture produite, constituée de pyramides de 100 µm de haut avec une base de 125 x 125 µm, est appliquée au moyen d'une microfraise. La configuration à 5 axes de la machine a également permis de gratifier des surfaces à double courbure de ces textures, ce qui autorise un large éventail de produits.

Microstructure en inox 316L

Avantages de la surface hydrophobe

La texture a augmenté l'angle de contact (qui est une mesure du mouillage de la surface) de 75° à 129° pour l'inox 316L. Des angles de contact supérieurs à 90° indiquent un caractère hydrophobe. Une surface hydrofuge possède quelques avantages clairs : la saleté peut s'y accumuler beaucoup plus difficilement et les gouttes emporteront les poussières lorsqu'elles rouleront, le givrage est évité grâce à l'absence de couche d'eau et les propriétés hydrodynamiques peuvent être nettement améliorées.

Les recherches ultérieures se concentreront sur l'application de textures très fines au moyen de lasers, en plus des autres propriétés avantageuses des textures superficielles, comme une moindre résistance de contact, un meilleur graissage et des effets optiques.

Rendez-vous sur Techniline pour en savoir plus sur ces recherches.

(1re photo: goutte d'eau sur une texture à double courbure en inox 316L)