La conception hygiénique des solutions d’automatisation robotisées permet aux entreprises du secteur alimentaire d’éliminer le risque de contamination microbienne. Dans notre série de blogs en quatre parties, nous nous intéressons aux meilleures pratiques d'hygiène pour la conception de solutions d'automatisation robotisées. Dans cette quatrième et dernière partie, nous exposons quelques principes généraux d'hygiène dans la conception de systèmes robotiques, conformément aux normes sanitaires 3-A.

Associer des tôles métalliques ou des composites thermoplastiques avec des éléments imprimés en 3D complexes peut être d'un grand intérêt pour certaines applications industrielles. Sirris a réalisé des avancées significatives dans ce domaine grâce à un robot 6 axes et une tête d'extrusion adaptée.

« Le processus de ponçage actuel de nos lavabos, tubs de douche et panneaux muraux 'Solid Surface' ne répond plus à la demande croissante des clients. Comment gérer au mieux l'automatisation et l'optimisation de ce processus ? » Pour répondre à cette question, Group Nivelles a contacté Sirris.

Un aspect important du démonstrateur du Smart & Digital Factory Application Lab à Courtrai est l'intégration de données. Connecter les différents éléments des systèmes de production est l'une des six compétences d'une usine intelligente et agile.

L'événement JEC qui se tient chaque année à Paris donne aux professionnels l'opportunité de rencontrer l'industrie des composites. Que peut-on retenir de l'édition 2019 ?

La jeune société belge Pick-it veut rendre l’automatisation par robots plus accessible en leur permettant de « voir ». A cette fin, elle organise une démonstration de son système de vision sur l’infrastructure de Sirris.

Une société danoise développe des robots pour l'entretien et la réparation des pales des éoliennes offshore. Il est ainsi possible de réduire considérablement les délais et les coûts. D'autres robots peuvent également être utilisés pour des applications offshore.

Du 15 au 17 janvier, Manie Conradie et Pieter Kesteloot ont représenté Sirris à la réunion de lancement du projet DIH2 sur la production agile.

Les robots prennent petit à petit leur place dans la société. Alors que les robots à usage industriel ont fait leurs preuves et s'adaptent progressivement à d'autres domaines (par exemple les soins de santé), le robot domestique social n'a pas autant progressé qu’on aurait pu l'espérer.

L’ère des robots commence dans les années 1980 pour Sirris - à l’époque WTCM/CRIF - avec l’entrée du premier robot à la KULeuven. Sirris avait vu tout de suite la relation avec les besoins du secteur industriel; entretemps, Sirris n’a pas cessé de développer son savoir concernant les robots et les nombreuses possibilités d’application, pour être ainsi en mesure de conseiller et aider les entreprises dans toute la mesure possible.