Le projet Trinity porte sur les technologies numériques et la robotique avancée en vue d’une production adaptative dans le contexte des futurs écosystèmes de production européens. En attendant, ce projet en cours de réalisation depuis six mois a déjà porté ses fruits. Situation actuelle.

Le 25 janvier 1921, le terme ‘robot’ était utilisé pour la première fois dans la pièce de théâtre R.U.R. Bien que celle-ci ne mettait pas en scène des robots tels que nous les connaissons aujourd'hui, de nombreux écrits sur les robots rappellent qu’elle est à l’origine du mot. Aujourd'hui, ce terme, avec tout ce qu’il recouvre, est omniprésent dans notre société et notre industrie. Les robots sont également très présents chez Sirris. Pour l'occasion, nous leur accordons plus de visibilité.

Lancé en 2016, le projet Smart Tooling du programme Interreg, auquel Sirris avait également participé, a récemment pris fin. L’évènement de clôture en novembre 2020 a permis d’exposer et de démontrer en vidéos les innovations mises au point pour assurer un entretien, une inspection et un nettoyage industriel visiblement plus efficaces et sécurisés dans l’industrie de la transformation.

Le projet ColRobFood vise une automatisation flexible pour renforcer la compétitivité des entreprises du secteur alimentaire. Il s’y prend par la mise au point et la validation d'une série de démonstrateurs de faisabilité, d'événements et de directives pratiques pour l'introduction accélérée des cobots dans l'industrie alimentaire. Le projet se terminera à la fin du mois de novembre. Petit aperçu de ce qui a été réalisé en deux ans.

Les entreprises manufacturières considèrent l'optimisation des activités de logistique interne comme un moteur important pour rester compétitives. Dans une série de blogs, nous nous sommes intéressés de plus près aux différents défis et aux solutions possibles et en particulier aux AGV. Afin d'encadrer la mise en service des chariots industriels automatisés sans conducteur, la nouvelle norme ISO 3691-4 :2020 détaille les exigences pour garantir la sécurité des opérateurs.

La conception hygiénique des solutions d’automatisation robotisées permet aux entreprises du secteur alimentaire d’éliminer le risque de contamination microbienne. Dans notre série de blogs en quatre parties, nous nous intéressons aux meilleures pratiques d'hygiène pour la conception de solutions d'automatisation robotisées. Dans cette deuxième partie, nous nous penchons sur l'analyse des risques et dangers, première étape du processus à suivre lorsqu’on souhaite déployer un robot qui entre en contact avec des aliments.

La conception hygiénique d’une solution d'automatisation robotisée aide les entreprises alimentaires à éliminer le risque de contamination microbienne. Dans une nouvelle série de blogs en quatre parties, nous nous intéressons aux meilleures pratiques d'hygiène pour la conception de solutions d'automatisation robotisées. Dans cette première partie, nous nous concentrons sur ce qu'est la conception hygiénique et pourquoi elle est importante.

P&V Elektrotechniek met au point, assemble et met à niveau des tableaux de commande et des armoires de distribution de toutes les dimensions possibles pour toutes les applications possibles. La confection des câbles est une activité de production qui prend beaucoup de temps. L'entreprise a donc étudié la possibilité d'ajouter un cobot pour automatiser cette production.

Le 29 avril, le Smart & Digital Factory Lab à Courtrai a eu le plaisir de recevoir une délégation argentine. Les visiteurs ont montré un vif intérêt pour les possibilités de l'Industrie 4.0 et ce qu’elles peuvent apporter à la collaboration entre humains et robots.

Le 13 juin, rendez-vous sur notre site de Courtrai pour assister à la présentation du dernier rejeton de notre infrastructure : un robot industriel qui pourra travailler à proximité d’opérateurs humains et un AGV. Cette présentation s’inscrit dans le cadre de l'inauguration officielle des laboratoires de l'Usine du futur Génie mécanique & Mécatronique.