Quel avenir pour les composites dans le secteur ferroviaire ?

Depuis les années 70, les composites sont utilisés dans le secteur ferroviaire mais principalement pour des éléments tel que les supports de siège, les éléments de décoration, les réservoirs, etc… Mais qu’en est-il du potentiel de ces matériaux pour les éléments de structure?

Afin d'utiliser les composites pour les éléments de structure, il semble qu’aujourd’hui il manque encore de connaissances, d’expérience mais aussi et surtout de cadre réglementaire. Mais il est indéniable que la demande du secteur ferroviaire est bien présente. C’est pourquoi UNIFE, l’association européenne de l’industrie ferroviaire a lancé en septembre 2013 le projet européen REFRESCO (http://www.refresco-project.eu/ ). Ce projet qui compte une dizaine de partenaires tel que Bombardier, Alstom, SNCF, Siemens, Talgo, Dupont, CAF avait pour ambition d’évaluer les possibilités d’utilisation des composites dans les parties de structure des trains.  

Résultats prometteurs

Ce 21 janvier a eu lieu l’événement de clôture de ce projet. Les résultats sont très encourageants et démontrent que les composites ont tout à fait leur place dans la partie de structure, que ce soit pour les locomotives ou les wagons. Les composites ont de nombreux avantages tels que l’allègement des structures mais aussi une meilleure résistance à l’impact et une réduction des besoins d’entretien.

Au court de ce projet, les différents partenaires ont identifiés les points qui restent à étudier et à faire évoluer afin de pouvoir utiliser de manière durable les composites dans ces éléments de structure. Il y a clairement deux limitations identifiées : 

  • Manque de certifications ou certification pas complètement adaptée au composites
  • Manque d’expérience, les utilisateurs ont besoin de garantie par rapport à la durabilité et la fiabilité de ces nouveaux matériaux.

Suite à ces résultats positifs et encourageants, un projet - Roll2Rail - et une initiative européenne technologique collective pour le ferroviaire - Shift2Rail - ont été mises en place avec comme objectif la réalisation de démonstrateurs et la mise en place de certification adaptée. 

Lors du prochain Innovation Day de CFK Valley Belgium qui se tient le 8 avril, ce sujet sera développé. Plus d'informations suivront bientôt.

(Source photo: http://www.refresco-project.eu/)

Tags: