Proterra ouvre son portefeuille de brevets

La start-up Proterra libère ses brevets sur le rechargement rapide de véhicules électriques pour accélérer le développement du marché.

Est-il plus intéressant pour une entreprise de détenir 100 % des parts d'un petit marché de niche ou d'être prête à se battre avec des concurrents sur un marché beaucoup plus large ? Depuis 2-3 ans, on constate que des entreprises choisissent la deuxième solution et pour cela libéralisent certains de leurs brevets pour accélérer le développement d'un marché prometteur. Cela a été le cas de Tesla en 2014 pour la recharge des batteries de voiture, de Toyota en 2014 pour les piles à combustible ou de Daikin en 2015 pour les équipements de conditionnement d'air. 

Proterra est une start-up américaine qui développe des bus tout électriques. En juin 2016, la firme a déjà vendu plus de 206 véhicules à 26 organismes de transport en Amérique du Nord. Sa technologie est adaptée aux véhicules électriques lourds tels que les bus ou les camions qui roulent beaucoup et dont la consommation est élevée. Le chargement d'une voiture n'a pas besoin de ce niveau de puissance. Il s'agit d'une lame unique sur le toit du véhicule et qui contient toutes les électrodes de charge et des composants de la station de chargement qui s'interfacent avec cette lame.

Pour accélérer l'adoption du transport électrique, Proterra a annoncé fin juin 2016 qu'elle libérait ses brevets sur sa technologie de rechargement rapide. 

Elle veut se concentrer sur le développement des véhicules eux-mêmes en laissant libre accès à d'autres entreprises à une technologie qui ne fait pas partie de son core business ou celui de ses clients. Ainsi par exemple, une entreprise qui développe des infrastructures de chargement pour des automobiles pourrait adopter la technologie pour recharger des camions ou des bus. 

La démarche de partage de brevets pourraient débloquer certaines réticences du monde des véhicules diesel et élargir le marché. Proterra a décidé qu'il valait mieux détenir 50 % du marché du transport que 80 % du marché niche des véhicules électriques. 

Source 

Voir aussi 

 

Cliquez ici pour plus d'informations sur les services de Sirris en matière de propriété intellectuelle.

Tags: