Prosteps passe à l'international avec SaaS

L'entreprise de logiciel anversoise Prosteps souhaite se développer à l'international avec sa plate-forme de vente au détail SaaS, mais elle ne dispose pas du savoir-faire nécessaire en interne. Avec la collaboration de Peter Verhasselt de Sirris, un comité consultatif a été formé dans le but d'aider la société au cours des deux prochaines années dans le développement international du nouveau produit SaaS Tilroy.

Prosteps opère dans les applications professionnelles au sein du secteur de la vente de détail. L'entreprise travaille principalement dans le contexte des solutions d'ERP pour les chaînes de commerce de détail. Avec la nouvelle offre pour les systèmes d'encaissement omnicanaux en ligne Tilroy, l'entreprise doit dépasser le stade d'entreprise de projet et devenir une entreprise de produit (SaaS). Comme il est ici question de l'adoption d'une grande innovation, de modèles commerciaux perturbateurs et de stratégies de mise en marché correspondantes qui diffèrent de l'activité relative au projet connue, l'entreprise est accompagnée par un comité consultatif au cours de son redimensionnement.

SaaS au cœur du développement

Prosteps compte parmi ses clients de grandes chaînes internationales de commerce de détail, telles que AS Adventure. La société emploie déjà plus de trente personnes, et Peter De Ranter et Liesbeth Harts en sont à la tête. Récemment, l'entreprise a développé le système d'encaissement Tilroy, proposé via une plate-forme SaaS. Tilroy associe la disponibilité des données en temps réel de SaaS et la robustesse et les fonctionnalités étendues d'un logiciel de caisse traditionnel. Après avoir participé au programme d'accélération Startathlon de Sirris, il était évident pour les chefs d'entreprise que l'avenir de l'entreprise dépendait de SaaS : l'objectif est de prendre une position de leader dans le domaine de la vente de détail via SaaS, mais également de croître à l'échelle mondiale. SaaS ne connaît tout simplement pas de frontières géographiques.

Pour y parvenir, certaines zones d'ombres doivent d'abord être éclaircies. C'est pourquoi il a été décidé de former, avec Sirris, un comité consultatif composé de différents profils spécifiques sélectionnés qui, sur une période de deux ans, huit fois par année, doivent se réunir afin de former le personnel de l'entreprise afin de le préparer à appréhender l'avenir.

MyAdvisoryBoard

Pour arriver à la bonne composition d'un tel conseil, Omar Mohout et Peter Verhasselt de Sirris ont mis au point l'outil méthodique MyAdvisoryBoard afin de satisfaire la croissance technologique de l'entreprise, et l'ont entre-temps implanté avec succès chez des dizaines d'entreprises. En fonction des besoins et des ambitions de Prosteps, une présélection des candidats potentiels a été réalisée. Après une première rencontre, le comité s'est officiellement réuni pour la première fois au cours de l'été. MyAdvisoryBoard propose également la structure des sessions sur la base d'un agenda triple s'organisant autour des indicateurs de croissance, des goulets d'étranglement opérationnels et des leviers d'innovation. 

Composition du comité consultatif

Le comité consultatif se compose, entre autres, de Katrien Maes, en raison de sa connaissance approfondie du paysage commercial international et de son expérience en la matière. Elle a d'ailleurs occupé le poste de Country Manager Benelux chez Esprit et chez S. Oliver. Alex Driesen est également membre du comité consultatif, un spécialiste des startups et entre autres commanditaire pour la société de capital risque Volta Ventures. Occupant à l'époque le poste de vice-président principal, Alex a contribué à la croissance internationale de Zetes, acteur mondial dans l'identification automatique des biens et des personnes. Le comité consultatif compte également Jan Vermeesch, responsable des ventes et du développement des affaires pour l'entreprise allemande Movilizer, investie dans la numérisation des opérations de terrain. Jan apporte au comité ses connaissances approfondies en matière de développement des affaires et de la communication marketing au sein d'environnements B2B complexes. 

L'objectif du comité consultatif est de faire croître le système d'encaissement SaaS Tilroy à l'échelle internationale. Actuellement, une trentaine de clients utilisent Tilroy en Belgique, aux Pays-Bas et au Royaume-Uni. L'ambition est d'approvisionner un millier de commerces et de chaînes du monde entier d'ici deux ans.

Vous souhaitez en savoir plus sur la méthode éprouvée de Sirris pour constituer un comité consultatif ? Contactez Peter Verhasselt.