Pour ses écrans brise-soleil : Helioscreen teste des revêtements facilitant le nettoyage

Helioscreen n.v. est dans le Belux l’un des principaux acteurs dans la production et le montage des systèmes de protection solaire. Avec Sirris, l’entreprise a investigué les voies de solution pour développer son potentiel de chiffre d’affaires – également à l’exportation. Une réunion de brainstorming avec Sirris a mis en évidence que pour cette catégorie de produits, l’application d’un traitement de surface facilitant le nettoyage apporterait une plus-value significative.

Le défi : améliorer la protection solaire, sans obstacle pour la lumière   

Helioscreen doit faire face à une concurrence exacerbée venant d’Asie, où les écrans solaires sont fabriqués surtout avec du plastique de faible coût (PVC). Pour consolider sa position sur le marché, Helioscreen a pris le temps d’analyser avec Sirris, quelle pourrait être la valeur ajoutée pour ses produits. Il s’est avéré qu’une piste intéressante à explorer serait un nettoyage plus efficient des écrans brise-soleil, un aspect qui pourrait faire toute la différence, à plus forte raison dans le cas des écrans installés à grande hauteur. 

Une réunion de remue-méninges avec Sirris a permis de tirer une conclusion claire comme le jour : il suffisait tout simplement d’appliquer sur les toiles brise-soleil fabriquées par Helioscreen un revêtement antisalissure. Mais ce n’était pas suffisant en soi, il fallait également que ce traitement de surface présente des propriétés anti-usure et une bonne résistance aux rayons UV, sans perte de souplesse pour la toile-écran et sans faire obstacle au passage de la lumière. D’autre part, il fallait faire en sorte que l’adhésivage des modules brise-soleil reste possible, de même que les autres opérations d’usinage en aval. 

La solution : essais de salissure

Sirris a sélectionné et comparé un nombre de revêtements faciles à nettoyer ayant une autre composition chimique. Après le rinçage et le dépoussiérage des toiles, quatre traitements de surface différents ont été vaporisés sur les écrans brise-soleil Helioscreen. Les tests de nettoyage ont été réalisés avec plusieurs sortes de salissures : moutarde, oxyde de fer, noir de carbone et graffiti. Il s’agit des produits standard utilisés dans ce type d’essai, que l’on applique sur le support à tester en vue de déterminer la facilité de nettoyage et la résistance aux produits chimiques

Le résultat : un potentiel de compétitivité amélioré pour les écrans brise-soleil

Un revêtement à base de polysilane et surtout un revêtement super hydrophobe ont donné les meilleurs résultats. Leur excellente propriété antisalissure résulte du fait que l’incrustation de la salissure dans les fibres de la toile support est entravée, mais sans faire obstacle à la lumière du jour. Helioscreen sait à présent quelles sont les possibilités et les limitations de la technologie du traitement de surface et comment l’implémenter – une option qui retient à présent toute l’attention de l’entreprise (en raison de la facilité de mise en oeuvre et des courtes durées de séchage). A l’heure actuelle, les essais se poursuivent pour déterminer lequel des deux revêtements présente le plus d’avantages en terme de durabilité, résistance aux UV, résistance au feu et post-traitement.  

Tags: