Nouvelle technologie de la précision présentée au congrès Euspen 2015

Le congrès annuel de la European Society of Precision Engineering and Nanotechnology (euspen) s’est tenu à Louvain du 1er au 5 juin. Selon la tradition, les congressistes pouvaient s’attendre à une série de présentations très intéressantes, complétées par une séance de présentation par affiches portant sur un large éventail de sujets, par exemple, la mécanique de précision en (micro)biologie et les avancées dans  le domaine de la métrologie pour les machines.

Cette année, l’une des grandes attractions du congrès euspen était centrée sur les applications de technologie médicale, avec en particulier les systèmes de grande précision pour les opérations oculaires et la stimulation cérébrale profonde. Andy Gijbels de la KU Leuven a présenté un système innovant qui permet d’injecter un médicament dans le tissu sanguin de la rétine. En raison du diamètre minuscule des vaisseaux, de l’espace de travail très limité et du risque de blessure, le chirurgien a besoin d’un appareillage équipé d’un système correct de retour de force, pour qu’il soit en mesure de percevoir le moment où l’instrument pénètre dans le vaisseau. Avec une précision de 0,2 mN, ce système permet dorénavant de réaliser les opérations complexes de manière plus rapide et fiable.

Instrument compatible avec un appareil d’IRM pour la stimulation cérébrale profonde (TU Eindhoven)

Marc Janssens de la TU Eindhoven a fait une présentation de son instrument compatible avec un appareil d’IRM pour la stimulation  profonde du cerveau. Le concept innovant, qui se distingue par une résistance plus élevée à la torsion et à la flexion, permet d’atteindre avec une plus grande précision la zone à traiter avec l’électrode. L’instrument étant fabriqué intégralement en PEEK, il est utilisable en combinaison avec un appareil d’IRM, ce qui facilite le travail du chirurgien.

Métrologie

En plus de ces applications médicales, les sujets traités relevant de la métrologie avancée ont également attiré l’attention. Parmi les présentations axées sur la pratique, on peut mentionner celle de Florentina Pavliček de la société Inspire AG, qui a montré l’incidence des réglages d’une salle climatisée sur les pièces et instruments de mesure qui s’y trouvent. Avec pour conclusion qu’il faut prévoir un temps d’acclimatation d’au moins une semaine avant de mesurer les pièces nécessitant un degré élevé de précision. Au cours de la même session a été présenté également un système à laser permettant de détecter l’inflammation articulaire chronique.

Cette édition très applaudie du congrès euspen a démontré que la technologie de la précision est un domaine de plus en plus interdisciplinaire et que le dialogue entre le secteur de l’outillage et de la (micro)électronique et, par exemple, le secteur médical, joue désormais un rôle très important.

Photos : euspen/TU Eindhoven

Tags: