Le nouveau standard ouvert 'umati' est destiné à unifier la communication de toutes les machines. Cela permet aux entreprises utilisatrices de s'appuyer sur des solutions moins fragmentées et de réduire énormément le temps de mise en route des nouveaux équipements. Pour un fabricant de machine, c'est un argument de vente unique et important.

Une nouvelle norme est actuellement en cours d’élaboration pour l'évaluation des risques mais aussi pour la mise en place de mesures de prévention et de protection relatives aux processus de la fabrication additive avec des matières premières métalliques. Ce document comporte également une partie dédiée à la gestion des déchets. Il est rédigé conjointement par les comités techniques ISO/TC 261 et ASTM F42 relatifs à la fabrication additive.

En ce début du mois d’août, une nouvelle norme opérationnelle vient d’être publiée conjointement par l’ISO et l’ASTM spécifiant les exigences pour la qualification des opérateurs des machines à fusion laser sur lit de poudre métallique et des équipements de fabrication additives utilisés pour des applications aérospatiales. Ce document s’applique si l’essai de qualification de l’opérateur est exigé par un contrat ou par les normes d’application.

Comme les masques buccaux à usage quotidien vont constituer un élément essentiel de la stratégie de sortie, il y a donc un besoin urgent pour un document de référence officiel pour la Belgique.

La sixième édition de l'événement annuel sur la réglementation et la normalisation, organisé par Agoria et en collaboration avec Sirris, aura lieu le 10 octobre et le programme ne comportera pas moins de 18 sessions sur des sujets d'actualité et pertinents.

Le 25 octobre le centre d'expertise Réglementation & Normes d'Agoria organisera sa journée d'information pour la 5ème fois. Vous avez le choix entre 16 sessions !

Pour garantir la fiabilité de leurs résultats de mesure, les laboratoires doivent disposer d’un système de gestion Qualité fonctionnel et répondre aux prescriptions de la norme internationale ISO/IEC 17025. Cette norme a été adaptée récemment. Sirris, qui dispose de plusieurs laboratoires d’essai, fait le nécessaire pour satisfaire aux nouvelles exigences.

La qualité des poudres mises en œuvre par additive manufacturing est essentielle pour l’obtention de bonnes pièces. Elle fait l’objet de discussions dans les comités de normalisation.

Dans l'industrie manufacturière et le secteur de la construction mécanique, une certaine incertitude règne à propos des normes relatives à la sécurisation des cellules de travail hybrides, qui réunissent un opérateur et un robot. C’est pourquoi Sirris organise le 26 septembre prochain, dans le cadre de l’antenne Normes Industrie 4.0, un séminaire dédié à la sécurisation technique normalisée des cellules de travail hybrides.

Industrie 4.0 n’est pas un moment précis. Une bonne stratégie détermine comment utiliser les normes actuelles pour soutenir des modifications qui sont pertinentes aujourd'hui tout en soutenant les évolutions futures. C’est la raison pour laquelle la cellule normes Industrie 4.0 lance sa lettre d’information mensuelle.