La mise au point d’alternatives durables pour le papier peint et les revêtements muraux englobe aussi bien l’utilisation de matériaux biosourcés que la mise en œuvre d’une stratégie de recyclage en fin de vie.

Dans le cadre du projet INSIDE Metal AM, Sirris, CRM et BIL ont étudié la faisabilité technologique et économique de l’impression en 3D de pièces en acier. Voici un bref aperçu des pièces de démonstration réalisées.

ECHT 2020 a eu lieu début décembre. En raison de la crise du coronavirus, cette réunion s'est tenue en ligne et pas à Anvers comme prévu initialement. Cette conférence de trois jours a traité principalement des thèmes autour de l'élément carbone dans l'acier : la cémentation, la carbonitruration, mais aussi les couches de surface comme DLC.

Le secteur chimique est de plus en plus demandeur de biomasse comme source des produits et des procédés chimiques. L'accent est donc mis sur l'amélioration des procédés actuels et de nombreuses recherches sont menées sur l'utilisation de nouvelles formes de biomasse. Qu'est-ce que le biosourcé, où en sont les développements et comment est-il validé ?

Sirris a fait l'acquisition d'un nouveau système portable de mesure des contraintes par diffraction des rayons X. Le système est unique en Belgique et fournit un outil très puissant pour mesurer la qualité de tous types de pièces (coulées, forgées, usinées, etc.) et de procédés (tels que le soudage, l'impression 3D, le grenaillage ou le traitement thermique). Sa capacité à caractériser les contraintes résiduelles locales est essentielle pour améliorer les conditions de traitement.

Le 16 novembre, le Comité Européen de Normalisation organisera un atelier en ligne sur la normalisation des équipements sous pression.

Le nouveau projet européen NewSkin, auquel Sirris participe, explore le potentiel des surfaces nanostructurées pour les produits industriels et grand public.

Les métaux ferreux sont considérés à juste titre comme faisant partie des meilleurs matériaux recyclés et recyclables. On peut toutefois en faire plus : actuellement, ils sont massivement collectés et réintroduits dans le cycle des matériaux, mais on s’intéresse trop peu à un recyclage et une réutilisation sélectifs.