L'Internet des Objets séduit le monde sportif

Le Tour de France bat son plein. La grande nouveauté cette année, c'est que tous les coureurs sont équipés de capteurs permettant de savoir en temps réel qui se trouve à quel endroit dans le peloton ou à quelle vitesse chaque coureur progresse vers l'arrivée. Le dimanche 12 juillet, Dimension Data a lancé une appli qui permet aux utilisateurs finaux et aux fans de cyclisme de suivre toutes les étapes en détail. 

On peut s'attendre ces prochaines années à une véritable révolution dans le monde sportif et le suivi des événements sportifs. Ainsi peut-on déjà aujourd'hui suivre lors d'un match de football les commentaires de milliers de supporters via les médias sociaux et découvrir à la mi-temps une analyse approfondie de la rencontre, revoir les meilleures actions de chaque joueur, etc. Si on ajoute à cela que dans quelques années tous les équipements sportifs et tous les athlètes seront équipés de capteurs connectés à l'Internet des Objets et que les données ainsi générées seront diffusées, mixées et combinées à d'autres ressources en temps réel, on peut dire que le sport et le suivi des événements sportifs vont assurément beaucoup changer...  

Perspectives d'avenir ?

Aujourd'hui, certaines critiques s'élèvent parfois dans le monde du cyclisme à propos des oreillettes que des coureurs utilisent pour rester en contact avec leur directeur d'équipe. Mais dans quelques années, il deviendra possible de diffuser en continu et en temps réel une grande quantité de données de compétition sur les coureurs (concurrents) individuels, sur la base des GPS montés sur chaque vélo. On ne s'étonnera même plus d'entendre des commentateurs nous informer que "Contador se trouve 40 mètres derrière avec un rythme cardiaque un peu supérieure à la normale." En outre, les supporters auront la possibilité de regarder des images en direct et en réalité augmentée via un Oculus Rift (ou une technologie similaire), images sur lesquelles viendront se greffer des données, des analyses, des graphiques, etc. en temps réel. Les fans pourront se concentrer sur le ou les coureurs auxquels ils s'intéressent particulièrement à un moment donné, les images étant naturellement ponctuées de quelques messages publicitaires des sponsors. 

Par ailleurs, il est vraisemblable que d'ici là chaque cycliste sera équipé d'une caméra de sport GoPro, de sorte que l'on pourra également vivre l'ascension du Mont Ventoux sous cet angle de vue, tout en observant dans un angle de l'image le mécano principal de son équipe favorite remplacer une roue. 

Du reste, toutes ces données pourront être enregistrées et transférées vers un système de vélo d'intérieur Tacx, ce qui permettra de "refaire" l'étape (ou certaines parties) plus tard dans la journée, comme si on y était vraiment, en se joignant éventuellement à une course internationale avec d'autres coureurs professionnels virtuels répartis dans le monde entier. 

Nous pouvons donc nous attendre à de nouvelles innovations technologiques dans ce domaine. Les données des événements sportifs pourront par exemple être mises à disposition via des API (application programming interfaces), ce qui autorisera la réalisation de mash-ups (applications hybrides) et permettra aux entraîneurs et aux sportifs d'adapter eux-mêmes leur tactique pendant les entraînements ou les compétitions, sur la base de données en différé ou en temps réel.  

Pour obtenir plus d’informations à propos de Dimension Data, n'hésitez pas à visionner cette vidéo: