Le Liquidmetal : plus robuste que le titane

Liquidmetal Technologies a mis au point des alliages spéciaux ainsi que le procédé de moulage par injection correspondant pour fabriquer une seule étape des composants de précision à haute résistance.

Le Liquidmetal LM105 (http://liquidmetal.com/) est un alliage composé de zirconium, de titane, de cuivre, de nickel et d’aluminium. Lors de leur refroidissement, les alliages conventionnels ont tendance à former une structure cristalline, constituée de micrograins. La composition particulière du LM105 permet de ralentir ce processus. Lors d’un refroidissement accéléré, l’alliage va se figer à l’état amorphe (présentant une structure vitreuse) qui précède la formation normale d’une structure granulaire. Le composant ainsi obtenu présente une surface de densité élevée ainsi que des caractéristiques mécaniques et chimiques supérieures.

Les pièces en Liquidmetal sont à la fois dures et élastiques. À titre d’illustration, l’élasticité de l’acier est de 0,2 % et celle du titane de 1 %. Le Liquidmetal a une élasticité de 2 %. Son rapport massique est bas et sa résistance à la corrosion élevée. Sa résistance dépasse celle de l’alliage en titane le plus robuste. Le matériau convient pour les pièces de précision à résistance élevée. 

Pour en savoir plus concernant la finition des composants near-net-shape, inscrivez-vous et recevez notre troisième white paper sur la fabrication de précision !

 

Sign up to receive the white papers

 

(Source photo : Liquidmetal Technologies)

Tags: