La Belgique enregistre la plus forte hausse de demandes de brevets en Europe

Le point sur les dépôts de brevets à l'OEB (l'Office européen des brevets)  : les secteurs, les déposants, les régions.

L'OPRI, l'office belge de la propriété intellectuelle, nous communique les informations suivantes. 

La Belgique enregistre la plus forte hausse des demandes de brevets auprès de l’Office européen des brevets en 2016. Cette augmentation de 7% en 2016 (pour 5,9% en 2015) est la plus forte hausse enregistrée depuis 2010 (2184 demandes de brevets en 2016 pour 2041 en 2015). Parmi le top 12 (des pays enregistrant la plus forte croissance), seule la Chine a connu une croissance plus rapide.

Les secteurs de croissance sont :

  • la chimie organique (+31,6%)
  • les biotechnologies (+30,4%)
  • l’informatique (+28,1%)

Au vu de ces résultats, les 3 premiers demandeurs belges sont tout logiquement :

  • Solvay (269 demandes)
  • Imec (169 demandes)
  • Agfa-Gevaert (105 demandes)

Deux universités figurent également dans le top 10 :

  • Université de Gand (55 demandes)
  • KU Leuven (31 demandes)

Au niveau régional, la Flandre a déposé le plus grand nombre de demandes de brevets (64,4%), la Wallonie suit avec 19,5% des demandes et enfin la région Bruxelles-Capitale. C’est le Brabant Flamand qui est le plus grand déposant et la plus forte hausse est enregistrée dans la province de Namur.

En ce qui concerne le nombre de demandes de brevets par million d’habitants, la Belgique reste en huitième position avec 191 demandes de brevets par million d’habitants. La Suisse est toujours en tête (892 demandes par million d’habitants).

Plus d’informations dans le communiqué de presse de l’Office européen des brevets.  

Source