L'échange d'informations entre les machines et les systèmes qui les pilotent est une composante essentielle de l’Industrie 4.0. Les machines connectées et la numérisation avancée permettent aux entreprises manufacturières de faire tourner leurs lignes de production avec plus de flexibilité, de sécurité et d'autonomie. Pour les fabricants de machines, les machines connectées offrent la possibilité de développer des services avec support numérique.

Petit retour sur le salon ‘IoT Tech Expo Europe 2019’ à Amsterdam.

Pour garantir la confidentialité, l'intégrité et la disponibilité des systèmes IoT, un certain nombre d'aspects de sécurité doivent être pris en compte, afin d'assurer la sécurité et le respect de la vie privée dès la conception. Dans ce deuxième volet d'une série de billets de blog, nous nous penchons sur l'authentification et l'autorisation des applications IoT.

Pour garantir la confidentialité, l’intégrité et la disponibilité des systèmes IoT, il faut impérativement se pencher sur un certain nombre d’aspects liés à la sécurité afin d’atteindre, dès la conception, un niveau satisfaisant de sécurité et de respect de la vie privée. Ce premier blog de la série qui s’annonce présente un aperçu des listes de contrôle téléchargeables.

Comment les technologies numériques peuvent-elles vous aider à recycler plus et mieux ? Vous l'apprendrez le 4 mai lors du premier Circular Bytes Workshop, consacré aux technologies numériques soutenant le recyclage.

Tous les secteurs de l'industrie sont concernés par l'IoT. Mais son développement nécessite que les entreprises maîtrisent elles-mêmes ou via des partenaires un empilement technologique très large comprenant à chaque stade des normes et des standards. Sirris et Agoria sont là pour les guider dans cet environnement.

Les appareils connectés à Internet et à d’autres appareils afin de collecter des données sont de plus en plus nombreux. Leur influence sur notre sécurité augmente, tout comme l'importance de la sécurisation des systèmes informatiques, et plus particulièrement les systèmes IoT. Pour un appareil, il est dès lors essentiel de posséder une identité robuste et vérifiable. La confidentialité, l’intégrité et la disponibilité des informations échangées dans un système IoT reposent en effet sur cette identité. L’établissement et la protection de l'identité d’un appareil sont vitaux et le matériel joue un rôle essentiel dans ce contexte.

Les années 70 nous ont offert le mainframe, les années 80 ont amené le PC et les années 90 Internet ; les années 2000 ont vu apparaître le Web social/mobile (même si tout le monde ne considère pas ceci comme un progrès) et les années 2010 le bitcoin et le blockchain. Mais qu’est-ce au juste que le blockchain ? Et comment se fait-il qu’en dépit de son énorme potentiel, son adoption industrielle (en Belgique) tarde à se manifester ?

Plus personne ne doute de l’avancée des applications de l’internet des objets et des produits connectés intelligents. Mais en quoi cela peut-il aider les entreprises à créer de la valeur ? Sirris et Agoria lancent une initiative pour répondre à ce besoin. Un premier événement interactif se tiendra le 16 novembre.

Le 19 octobre, Bruxelles accueille Digital First, un événement de premier plan en matière de numérisation. Digital First est destiné à découvrir les technologies les plus récentes, la nouvelle vague d’adoption technologique, les évolutions du marché, les nouvelles solutions, les technologies novatrices, les nouvelles opportunités et les tendances.