IOS International : conception d’un outil logiciel intelligent pour les plans d’urgence

IOS International, une PME de Diepenbeek, développe et vend des produits logiciels pour la gestion d’actifs et de risques. L’un de ses produits est un outil destiné à définir des plans d’urgence. Il s’agit de documents décrivant les procédures à adopter en cas d’urgence et de crise ; ces plans visent à rétablir une situation normale dans les plus brefs délais tout en minimisant les pertes. IOS a demandé à Sirris comment transformer ces documents relativement statiques en instruments plus dynamiques et pratiques.

Au cours de ses entretiens avec IOS et le CEMAC, un centre d’expertise belge actif dans la gestion de crises et d’urgences, Sirris a appris que les plans d’urgence étaient des documents dont toute organisation devrait ou devait disposer dans le cadre de ses mesures préventives pour les situations d’urgence.

Les plans d’urgence décrivent les procédures et informations à prendre en compte lors de la prise de décisions, les formulaires destinés à faire rapport de la situation, etc., face à une menace ou un danger comme un incendie, une inondation, le rejet de substances dangereuses, une catastrophe aérienne ou un acte terroriste.

Sirris a également observé que les plans d’urgence étaient en réalité constitués de documents à base de texte, (semi-)structurés, pouvant aisément couvrir plusieurs centaines de pages. Lorsqu’une situation d’urgence se présente, ces plans sont imprimés sur papier et transmis au coordinateur de l'urgence.

Dans les premiers instants d’une situation d’urgence, la personne endossant ce rôle de coordination peut être toute personne travaillant sur le site où la situation d’urgence se présente. Cependant, les exercices étant trop rares, il se peut très bien que ce soit la première fois que cette personne est confrontée au plan d’urgence.

Solution

Plusieurs approches ont été proposées dans la littérature afin de rendre les plans d’urgence moins statiques. En résumé, chacune d’elles modélise formellement les procédures contenues dans le plan d’urgence, prévoit une certaine marge de manœuvre par rapport aux procédures prédéfinies - toutes les situations potentielles ne pouvant être envisagées à l’avance - et fournit un support pour l’exécution de ces procédures.

Conséquence fréquente de ces approches : un expert des situations d’urgence ne peut modéliser l’information contenue dans un plan d’urgence sans avoir une connaissance supplémentaire préalable du formalisme de modélisation sous-jacent (par ex. langage de modélisation des processus, technologies sémantiques, réseaux de Pétri, langages de programmation et/ou langages logiques).

La solution proposée par Sirris à IOS consiste à (1) représenter les procédures décrites dans un plan d’urgence sous la forme d’un ensemble de questions suivies de recommandations, (2) modéliser ces questions et recommandations dans un document de type tableur (donc, ne nécessitant pas de connaissances spécifiques de la part de l’expert des situations d’urgence) et (3) présenter les questions et recommandations pertinentes de manière proactive au coordinateur des urgences lorsqu’une situation de crise se présente.

Sur cette base, les experts de Sirris ont développé un prototype d’outil logiciel aidant le coordinateur des urgences à maîtriser le plan et à trouver l’information correcte afin de prendre les décisions appropriées, requises par l’urgence en question.

Les résultats de cette recherche ont été présentés lors des conférences ISCRAM 2013 (Information Systems for Crisis Response and Emergency Management) et INDIN 2013 (Industrial Informatics).

Cette recherche a été rendue possible grâce au soutien d’ARTEMIS JU, de l’IWT à travers le projet ASTUTE et d’Innoviris à travers le projet VariBru.