Le nouveau standard ouvert 'umati' est destiné à unifier la communication de toutes les machines. Cela permet aux entreprises utilisatrices de s'appuyer sur des solutions moins fragmentées et de réduire énormément le temps de mise en route des nouveaux équipements. Pour un fabricant de machine, c'est un argument de vente unique et important.

Le projet Factory 4.0, lancé dans le cadre du programme Interreg, touche à sa fin. Notre dernier bulletin d’information détaille les conclusions et les nombreux résultats de ce projet par le biais de témoignages d’entreprises et de multiples réalisations.

Dans le cadre du projet Interreg Factory 4.0, les partenaires du Nord de la France, de Wallonie et de Flandre occidentale ont aidé les entreprises à accélérer leur transformation en usine du futur. Même après son achèvement, le projet entend ainsi contribuer à la mutation économique de la zone frontalière.

Le monde moderne est toujours plus interconnecté. Les services et les entreprises doivent être en mesure de partager les informations les plus récentes et les plus précises sur le système de production et son fonctionnement. La norme international, IEC 62832, Digital Factory Framework, actuellement en cours d'actualisation, fournit une référence commune pour la numérisation des données relatives aux systèmes de production.

En ces temps d'Industrie 4.0 et de l’Internet Industriel des Objets (IIoT), on est rapidement amené à penser qu'un système MES (Manufacturing Execution System) ou une dorsale IIoT est absolument indispensable pour connecter le bureau (l'ERP) à l’atelier par voie numérique. Dans ce premier de deux articles, nous examinons si c'est toujours le cas.

La société One Two, connue pour son Action Tracker, a récemment réalisé quelques expériences sur la ligne d'assemblage du laboratoire de Sirris à Courtrai. Le but de ces expériences était de déterminer si l’Action Tracker pouvait être utilisé pour enregistrer ou lancer certaines actions sur une ligne de production d'une entreprise manufacturière, par exemple.

Les entreprises manufacturières considèrent l'optimisation des activités de logistique interne comme un moteur important pour rester compétitives. Dans une série de blogs, nous nous sommes intéressés de plus près aux différents défis et aux solutions possibles et en particulier aux AGV. Afin d'encadrer la mise en service des chariots industriels automatisés sans conducteur, la nouvelle norme ISO 3691-4 :2020 détaille les exigences pour garantir la sécurité des opérateurs.

Le 10 juin 2020 a eu lieu l’événement de clôture du projet Interreg Factory 4.0. Il a été organisé en collaboration avec un Business Club sur le thème de la cybersécurité, qui est aujourd'hui un sujet d'actualité.

En 2019, peu d’entre nous auraient pu prédire ce que 2020 allait nous réserver. Pourtant, Sirris se préparait déjà depuis un certain temps, elle-même ainsi que l'industrie, à un avenir digitalisé dans lequel les entreprises devraient être plus résistantes, plus agiles et plus fortes. Nous vous invitons à lire notre rapport annuel pour en savoir plus à ce sujet.