Fraisage d’aluminium assisté par ultrasons

Le salon EMO a ouvert récemment ses portes à Hanovre. Ce salon, dont le thème est l’usinage, était placé cette année sous le signe de l’Industry 4.0. Tongtai y présentait la VU5, une machine permettant de fraiser en s’aidant d’ultrasons.

L’outillage est soumis à une vibration à très haute fréquence (de quelques microns d’amplitude) qui permet de réduire les contraintes durant l’usinage.

Contrairement aux machines DMG Sauer, qui il y a de nombreuses années étaient commercialisées pour la première fois avec cette technologie, la vibration est générée ici dans la broche et donc au-dessus du porte-outil. Ceci permet donc de travailler avec des porte-outils et des outils standards, ce qui peut être un avantage.

La machine permet d’atteindre des fréquences comprises entre 15 et 45 kHz. Classiquement cette technologie est utilisée pour des matériaux durs et cassants, tels que la céramique, mais le constructeur de machines présentait également un exemple de fraisage d’aluminium assisté par ultrasons. L’effet de martèlement généré par la vibration permet de durcir légèrement la couche extérieure de la pièce en aluminium, ce qui lui confère dans certains cas une meilleure fonctionnalité (par exemple plus de résistance à l’usure).

Sirris dispose de cette technologie de fraisage assisté par ultrasons.  

Tags: