Du plastique qui chasse les insectes

En incorporant un insecticide dans certaines matières plastiques, il est possible de fabriquer des produits qui offrent une solution aux effets menaçants des changements climatiques.

L’Institut technologique du plastique AIMPLAS, situé à Valence en Espagne, collabore avec l’Université de Saragosse et l’entreprise locale, Inesfly Corporation, au développement d’une nouvelle génération de matières plastiques ayant des caractéristiques insecticides qui permettent d’éviter la transmission de maladies (tropicales) telles que la malaria, la dengue, la maladie de Chagas ou encore la leishmaniose.

La présence de substances insecticides dans les plastiques pouvait se faire jusqu'à aujourd'hui en incorporant une charge (poudre) et se limitait à des utilisations telles que des moustiquaires, des colliers pour animaux, des boucles pour l'identification des bovins et des bracelets antimoustiques. L’étude réalisée par ce consortium dans le cadre du projet Inmaplesp doit permettre l’incorporation d’un insecticide dans la matière à l'aide de microcapsules. La nouvelle technologie protège l’insecticide d’une éventuelle dégradation pendant le traitement de la matière, permet de la manipuler et de contrôler la diffusion dans le produit final.

La technologie à base de microcapsules est déjà utilisée avec succès dans les peintures et sera désormais étendue vers des matrices synthétiques. Pour réaliser cela, l’entreprise a développé des microcapsules avec différents ingrédients actifs qui possèdent des caractéristiques répulsives et insecticides.

Des utilisations possibles pour les plastiques qui sont attendues sont des semelles de sandales et des tapis qui chassent les moustiques et les insectes rampants transmetteurs de maladies. L'innovation pourrait avoir un impact en Afrique centrale, en Amérique centrale et dans certains pays d'Amérique du Sud, mais elle pourrait aussi avoir son utilité en Europe, étant donné l’apparition d’insectes subtropicaux, comme le moustique tigre, dans des pays comme l’Espagne suite aux changements climatiques.

Tags: