Des sortes de sphères à pointes en silice pourraient améliorer les revêtements industriels et l’AM

Une nouvelle structure microscopique, inspirée de la structure des éponges de mer, pourrait bientôt modifier la manière dont les revêtements industriels et les objets imprimés en 3D sont produits.

Les chercheurs du département de l’énergie de l’Oak Ridge National Laboratory (ORNL) dans le Tennessee ont mis au point un procédé moléculaire qui permettrait d’améliorer la conception des structures avec des particules en dioxyde de silicium (SiO2) comme base. L’innovation porte sur l’introduction de pointes de vis segmentées microscopiques à la surface d’une sphère en silicium. De la sorte, les couches de matériaux qui utilisent ces pièces sont assemblées plus efficacement.

Lire plus sur Techniline.