Création d'une surface hydrophobe à l'aide d'un laser femtoseconde

Pour la première fois, il a été possible de réaliser une surface métallique multifonctionnelle super hydrophobe, autonettoyante et extrêmement absorbante au moyen d'un laser.

À l'Université de Rochester (É.-U.), des chercheurs ont préparé une surface d’une micro- et nanostructure au moyen d'un laser femtoseconde. La structure est composée d'une matrice d'éminences et de dépressions de 50 micromètres de largeur et de 75 micromètres de profondeur. Il en résulte que l'air se dépose dans la matrice, empêchant les gouttes d'eaux d'adhérer à la surface. Lorsqu’une goutte tombe, elle rebondit comme si elle était sur un coussin d'air, de sorte que la surface reste sèche. La technologie a été appliquée avec succès en laboratoire sur le platine, le titane et le cuivre.

Les applications se déclinent dans les domaines des composants autonettoyants - les gouttelettes d'eau entraînent les particules poussiéreuses libres - et dans celui des composants écoénergétiques en raison de la réduction considérable de la résistance de frottement.

Tags: