Véronique Dossogne
Filiep Vincent

De plus en plus de robots et de véhicules autonomes travaillent aux côtés des opérateurs. Mais où en est la normalisation ? A quoi faut-il s’attendre à l’avenir dans le domaine ? Vous voulez savoir quelles sont les normes qui vous concernent ?

Bart Verlinden

Le 25 janvier 1921, le terme ‘robot’ était utilisé pour la première fois dans la pièce de théâtre R.U.R. Bien que celle-ci ne mettait pas en scène des robots tels que nous les connaissons aujourd'hui, de nombreux écrits sur les robots rappellent qu’elle est à l’origine du mot. Aujourd'hui, ce terme, avec tout ce qu’il recouvre, est omniprésent dans notre société et notre industrie. Les robots sont également très présents chez Sirris. Pour l'occasion, nous leur accordons plus de visibilité.

Peter Paulissen

Lancé en 2016, le projet Smart Tooling du programme Interreg, auquel Sirris avait également participé, a récemment pris fin. L’évènement de clôture en novembre 2020 a permis d’exposer et de démontrer en vidéos les innovations mises au point pour assurer un entretien, une inspection et un nettoyage industriel visiblement plus efficaces et sécurisés dans l’industrie de la transformation.

Jan Kempeneers

Filiep Vincent

Le projet ColRobFood vise une automatisation flexible pour renforcer la compétitivité des entreprises du secteur alimentaire. Il s’y prend par la mise au point et la validation d'une série de démonstrateurs de faisabilité, d'événements et de directives pratiques pour l'introduction accélérée des cobots dans l'industrie alimentaire. Le projet se terminera à la fin du mois de novembre. Petit aperçu de ce qui a été réalisé en deux ans.

Christophe Michiels

La société One Two, connue pour son Action Tracker, a récemment réalisé quelques expériences sur la ligne d'assemblage du laboratoire de Sirris à Courtrai. Le but de ces expériences était de déterminer si l’Action Tracker pouvait être utilisé pour enregistrer ou lancer certaines actions sur une ligne de production d'une entreprise manufacturière, par exemple.

Filiep Vincent

L'optimisation de la logistique interne de production est cruciale pour gagner en agilité, mais les entreprises se heurtent encore à la complexité de l'intégration d'une solution de robot mobile autonome axée sur les tâches, à la lenteur du chargement et du déchargement et à la difficulté d'associer des systèmes de marques différentes. Un nouveau démonstrateur va présenter une solution à ces défis, qui pourra être reproduite dans vos propres installations.

Véronique Dossogne

Les entreprises manufacturières considèrent l'optimisation des activités de logistique interne comme un moteur important pour rester compétitives. Dans une série de blogs, nous nous sommes intéressés de plus près aux différents défis et aux solutions possibles et en particulier aux AGV. Afin d'encadrer la mise en service des chariots industriels automatisés sans conducteur, la nouvelle norme ISO 3691-4 :2020 détaille les exigences pour garantir la sécurité des opérateurs.

Filiep Vincent

Le producteur alimentaire Vandemoortele voulait optimiser sa production, envisageant de recourir à des cobots. Il ne disposait toutefois pas encore de l'expérience nécessaire. Une installation de test a démontré les possibilités et a permis à l'entreprise de passer à l'étape suivante.