Notre équipe de Courtrai compte depuis peu un nouveau collègue : un robot coopératif !

Le 29 avril, le Smart & Digital Factory Lab à Courtrai a eu le plaisir de recevoir une délégation argentine. Les visiteurs ont montré un vif intérêt pour les possibilités de l'Industrie 4.0 et ce qu’elles peuvent apporter à la collaboration entre humains et robots.

Le 24 juin, beaucoup de choses sont prévues à Courtrai autour de Factory 4.0. L’avant-midi, un moment portes ouvertes se tiendra sur notre site. Au cours de celui-ci, vous pourrez vous familiariser avec notre démonstrateur et ses possibilités. L’après-midi, un Business Club-event aura lieu sur la production écologique dans l’usine du futur.

Le 25 janvier, le groupe de travail «Numérisation et robotisation» de la province néerlandaise du Limbourg est venue visiter le projet pilote d’assistance à l’opérateur, à Diepenbeek, afin de s'en inspirer pour sa propre région.

Sirris a élaboré un nouveau démonstrateur pour exposer plus concrètement les possibilités des cobots. Au cours de cette démonstration spécifique, un opérateur se fait assister par un cobot pour assembler un produit intelligent. Nous vous le présenterons le 28 novembre.

Avec l’arrivée du KMR iiwa dans notre filiale de Diepenbeek, Sirris a pu disposer temporairement d’un cobot « en chair et en os ». Avec ce cobot, nos experts ont pu tester et explorer tout le potentiel d’un cobot mobile et désormais, nous pouvons mettre ces connaissances (et le cobot) à la disposition des entreprises.

Dans les halles de production, le ‘coude à coude’ entre les humains et les robots est de plus en plus fréquent. Pour mettre en lumière le potentiel de cette technologie relativement nouvelle, une récente étude américaine dresse un bilan et présente divers cas de mises en oeuvre.

Le salon EMO de Hanovre s’est tenu récemment. Cette année, l’édition de ce salon spécialisé dans les techniques d’usinage a été organisée sous le signe ‘Industry 4.0’. Alicona a présenté un système de mesure optique 3D intégré dans un cobot. Ce qui apporte beaucoup de flexibilité pour réaliser des mesures pendant l’usinage des produits.

GC Europe a envisagé d’automatiser le poste de travail ‘préparateurs des commandes’, par mise en œuvre d’un cobot. Le défi : concevoir une solution permettant de faire le tri parmi une multitude de petites boîtes de produits, en vue de les inclure dans un colis d’expédition, en fonction de chaque bordereau de commande. Sirris a étudié les possibilités de résoudre le problème, via un montage d’essai.