Applications de l'additive manufacturing en aéronautique et aérospatiale

Des réservoirs de fuel en titane, un composant de moteur de fusée en cuivre, un autre en titane, un logement de capteur en Cr-Co, un siège d'avion en Ultem et des éléments de signalisation intérieure. Toutes ces pièces mettent en œuvre des technologies d'impression différentes. 

Des réservoirs en titane 

Le temps de développement actuel d'un satellite est de 5 ans ou plus pour les engins militaires et de 3 ans ou plus pour les satellites commerciaux.
Lockheed Martin Space Systems étudie la possibilité d'imprimer dans ses ateliers certaines pièces pour bénéficier du gain de temps que procure l'AM.

Lire plus sur Techniline.