3 conseils pour réfléchir au « produit du futur»

Le monde évolue vite : les technologies vont et viennent et des produits qui nous semblaient encore dernier cri hier ne font déjà plus partie que du passé. Presque tous les entrepreneurs high-tech sont en quête du « produit du futur ». Il serait naïf de croire qu’il existe une méthode universelle pour mettre au point des produits du futur. Chaque produit et chaque contexte sont différents. Voici trois conseils à suivre lors de votre prochain brainstorming sur le produit du futur. 

Il est en effet peut-être naïf de croire qu’il existe une méthode universelle pour dire à quoi ressembleront tous les produits du futur, mais nous pensons qu’il existe des idées de base, desquelles on peut partir pour réfléchir au produit du futur : 

  1. Le produit du futur a une réelle valeur ajoutée pour l’utilisateur, grâce à l'application intelligente des technologies au service de l’utilisateur.
  2. Le produit du futur est un produit connecté complété par des services en ligne.
  3. Le produit du futur devient plus intelligent, meilleur (plus utile) et potentiellement plus autonome avec le temps, tant pour l’utilisateur que pour le producteur.

Le produit du futur a une réelle valeur ajoutée pour l’utilisateur, grâce à l'application intelligente des technologies au service de l’utilisateur. 
Trop souvent pourtant, des produits dits « intelligents » sont lancés dont on peut se demander quel besoin concret ils satisfont, quel problème concret ils résolvent. Ce n’est pas parce qu’un produit auparavant « idiot » peut soudain être commandé avec une appli sur smartphone qu’il a une réelle valeur ajoutée pour l’utilisateur. Le produit du futur répondra donc aux besoins concrets de l’utilisateur. Réfléchissez à la façon d'appliquer les technologies pour rendre le produit du futur plus performant, mais ne voyez jamais les technologies comme un but en soi. 

Le produit du futur est un produit connecté complété par des services en ligne.  
On peut affirmer sans risque que le produit du futur est un produit connecté, pouvant d’une manière ou d’une autre communiquer et échanger des informations avec d’autres. Les autres sont l’utilisateur, mais il peut aussi s'agir d’autres produits du futur, du producteur ou d'autres utilisateurs. Les données ainsi échangées formeront la base de services complémentaires proposés via un modèle en ligne/mobile, par le fabricant du produit ou par des tiers. Si l'achat du produit constitue souvent une transaction unique, les services complémentaires permettront au fabricant de bâtir une relation durable avec ses clients, débouchant ou non sur de nouveaux flux de recettes récurrents. 

Le produit du futur devient plus intelligent et meilleur (plus utile) avec le temps, tant pour l’utilisateur que pour le producteur. 
Le produit du futur apprend de la façon dont il est utilisé par les utilisateurs individuels. Il recueille des données, les agrège et peut ainsi mieux s'adapter aux besoins de l’utilisateur. Le fabricant utilise ces données pour mener une gestion produit basée sur les données. Dans la mesure du possible, de nouvelles fonctionnalités améliorées sortent de manière continue pour que le produit du futur et les services complémentaires offrent effectivement toujours plus de valeur ajoutée à l’utilisateur avec le temps. Évidemment, tout cela se fait en toute transparence, dans le respect de la vie privée et de la sécurité de l’utilisateur. 

Conclusion

En conséquence, la conception des produits du futur va devenir complexe et pluridisciplinaire. Il sera évidemment question de conception produit classique, mais aussi d'électronique, d'architectures de cloud, de software engineering, de data science, avec un impact sur la façon de fabriquer et déployer le produit. 

Sirris maîtrise beaucoup de ces compétences. Nous nous réjouissons de réfléchir avec vous à votre produit du futur !

(Source photo: www.dreamstime.com)