Aller au contenu principal

Offshore environment

Développements R&D&I pour le secteur éolien

Un réseau d’entreprises innovant (IBN) approfondit le potentiel économique de l’énergie offshore

L’énergie offshore reste un marché de croissance à fort potentiel d’exportation pour nos entreprises belges déjà actives dans la chaîne de valeur concernée, mais pose également de nombreux défis. Cette complexité requiert un fonctionnement structuré en cluster, axé sur l’innovation, appuyé par la collaboration mutuelle et avec des acteurs étrangers, afin d’exploiter au mieux le potentiel économique de l'énergie offshore en Flandre. Le réseau d’entreprises innovant (IBN) consacré à l’énergie offshore offre aux entreprises qui commercialisent des produits et/ou services dans le secteur un appui de fond pour mettre sur pied des projets d’innovation dans le domaine de l’énergie éolienne, marémotrice et hydrolienne offshore. Sirris est impliqué en tant que coordinateur de l’initiative et en assure le fonctionnement en étroite collaboration avec l’UGent, la VUB et Agoria. L’IBN compte actuellement 53 membres.

Siemens Gamesa valide le démarrage à froid d’une boîte d’engrenages d’éolienne dans la grande chambre climatique

Siemens Gamesa Renewable Energy (SGRE) est l’un des acteurs mondiaux dans le développement et la production d’éoliennes multi-MW pour une utilisation sur terre comme en mer. L’entreprise souhaitait pouvoir garantir qu’elle proposait des machines fiables et robustes, capables de satisfaire aux attentes des clients à travers le monde, même dans les conditions climatiques les plus extrêmes (conditions hivernales extrêmes, par exemple). Elle a fait appel à l’expertise de Sirris et a utilisé l’infrastructure de test de la chambre climatique mise en place dans le cadre du projet OWI-Lab pour organiser et réaliser une série d’essais approfondis portant sur le démarrage à froid de l’une des pièces critiques d’une éolienne, à savoir la boîte d’engrenages. Depuis plus de cinq ans déjà, la grande chambre climatique de Sirris permet de tester des pièces d’éoliennes, telles que des boîtes d’engrenages, pour divers clients (internationaux). Des pièces ainsi que de nouveaux lubrifiants pour basses températures ont été testés avec succès, dans une configuration entièrement fonctionnelle, et validés.

Validation du démarrage à froid de pompes de transformateurs pour EFAFLU dans la grande chambre climatique

L’entreprise portugaise EFAFLU se consacre pleinement au développement, à la production, à la vente, à l’assistance technique et au service après-vente de pompes, systèmes de pompage et ventilateurs. Ses produits sont vendus dans le monde entier. Afin de garantir le démarrage à froid de composants tels que des pompes à huile pour des transformateurs d’éoliennes situées dans des endroits reculés où règnent des conditions climatiques extrêmes, EFAFLU les a fait tester dans la grande chambre climatique par des experts de Sirris. Les tests de démarrage à froid ont été réalisés sur un dispositif d’essai d’EFAFLU, à des températures extrêmement basses (- 45 °C), qu’il est possible d’atteindre dans cette chambre climatique. Deux types de pompes ont été testés, pour cinq différents modèles au total. Au terme de ces essais concluants, l’entreprise a reçu, pour chaque modèle, un rapport complet qu’elle peut ajouter à la documentation accompagnant les pompes, à titre de preuve pour le client.