Aller au contenu principal

Circular economy

Économie circulaire

Un recueil de cas rapproche les entreprises de l’économie circulaire

Le casebook 'How the digital circular economy works' ('Ainsi fonctionne l’économie circulaire numérique') rassemble des questions concrètes et les expériences pratiques d’entreprises technologiques et constitue ainsi une source d’inspiration et une orientation pour aider les entreprises à développer une stratégie circulaire. Douze cas concrets et inspirants, parmi lesquels Atlas Copco, TVH et Signify, illustrent en détail la façon dont aujourd’hui déjà, numérique et circulaire se renforcent mutuellement.

Ce recueil de cas résulte du projet de Vlaanderen Circular, Circular Bytes, auquel plusieurs départements de Sirris ont travaillé activement, en collaboration avec Agoria, Imec et Go4Circle, et peut être téléchargé ici (en Anglais).

Le réseau d’apprentissage Circular Economy Connect porte ses fruits

Une « usine du futur » est circulaire. À terme, les entreprises évolueront vers des modèles plus circulaires, mais ce potentiel demeure pour l’instant inexploité. Grâce au réseau d’apprentissage Circulair Economy Connect, elles peuvent apprendre les unes des autres. Elles sont encadrées par des experts de Sirris et d’Agoria, entre autres, qui recueillent ainsi également des visions et expériences de l’approche circulaire et les transmettent afin d’inspirer et de mettre sur la voie d’autres entreprises. Ces visions sont notamment diffusées au travers de blogs, comme celui-ci

Ainsi, HaTwee, distributeur de revêtements en poudre, travaille à la mise en œuvre de son nouveau modèle 'prix à la pièce finie correctement' chez différents clients. L’entreprise ayant à présent pu traduire son expertise dans un portefeuille de services potentiels, elle est en mesure de l’étoffer systématiquement dans la pratique. De cette manière, elle acquiert en outre une expérience dans la perspective de son objectif ultime, le 'coating-as-a-service', qui permettra d’inclure également des garanties de qualité pendant la phase d’utilisation du produit laqué. Grâce à un groupe de travail indépendant pour les gros consommateurs intégrés, HaTwee chiffrera ce que peuvent rapporter les optimisations potentielles en matière de productivité, d’utilisation des matières premières, de transport et de durabilité. Il s’agit en l’occurrence de modèles logistiques alternatifs dans lesquels les rôles classiques de producteur et d’applicateur sont remis en question.

Pami découvre l'économie circulaire de l’intérieur

Pour son mobilier et son aménagement de bureau, Pami cherchait à mieux accorder son offre de produits et de services sur les valeurs et principes de l'économie circulaire et à prendre des mesures concrètes. L’entreprise a pu compter sur l’aide de Sirris et d’Agoria pour aboutir à une procédure axée sur ses points forts.

Les opportunités lors de la mise au rebut de grandes structures composites

Si la durée de vie des composites est relativement longue, ils ne sont pas éternels. Dans le cas de grandes structures composites comme les pales d'éoliennes et les réservoirs composites, en particulier, de grands volumes de matériaux seront bientôt libérés, pour lesquels il n'existe pas encore de voies de traitement établies. Les nouvelles opportunités commerciales dans cette voie de traitement sont actuellement à l'étude. Le démantèlement, la logistique, la séparation, le prétraitement jusqu'au traitement par valorisation thermique nécessitent une interaction entre les acteurs. L'harmonisation des rôles et des responsabilités est nécessaire pour qu'une telle chaîne de valeur soit rentable.

Dans le cadre de l’étude de faisabilité VIS CompositeLoop des réseaux d’entreprises innovants Composites et Énergie offshore, le SLC-Lab et l’OWI-Lab de Sirris, Agoria et Go4Circle ont organisé, le 11 septembre 2018, un atelier réunissant des acteurs de premier plan sur ce thème. Cet atelier se voulait une source d’orientation sur la question.