Aller au contenu principal

Mécatronique 4.0 : sur la voie de machines autonomes connectées

L’Industrie 4.0 est synonyme de transition vers un outil de production flexible et intelligent. L’intégration des technologies TIC, de l’électronique et des capteurs bon marché permet une grande interaction entre les machines, les produits et leur environnement. Sirris, Flanders Make et iMinds s’allient pour mettre leur expertise au service des entreprises et les aider à développer des machines autonomes connectées.

L’application des technologies numériques à l’échelle industrielle permet déjà d’optimiser les processus de production. À l’avenir, elles seront à l’origine de systèmes cyber-physiques, c’est-à-dire de systèmes où des éléments informatiques collaborent pour commander des processus physiques.

Les machines deviendront ainsi de plus en plus intelligentes et autonomes et présenteront un haut niveau de connectivité grâce à l’intégration de technologies à faible coût comme les capteurs MEMS, les applications TIC, les plateformes de contrôleurs open source, etc. Le projet Mécatronique 4.0 vise à accélérer l’intégration de ces technologies dans les PME flamandes de l’industrie manufacturière. Sirris, Flanders Make et iMinds unissent leurs efforts dans le cadre de ce projet.

« Sirris, Flanders Make et iMinds s’associent pour mettre leur expertise et leurs infrastructures au service des entreprises manufacturières et les aider à franchir le cap vers des machines autonomes connectées. »

Projets en 2015

  • Projet EcoMechatronics pour les précurseurs : dans le cadre de ce projet de quatre ans, qui était le tout premier projet issu  d’un partenariat d’innovation flamand (VIS), Sirris et FMTC ont aidé 65 PME à développer une nouvelle génération de machines plus performantes, économes en énergie et silencieuses. Les résultats de ce projet ont été présentés lors d’un événement de clôture organisé au printemps 2015. Depuis, Sirris intègre à ses services les connaissances pratiques ainsi acquises. Le développement de l’un des thèmes principaux du projet, le contrôle à faible coût et basé sur un modèle, se poursuit dans le cadre du projet Mécatronique 4.0.
     
  • Masterclass « Automated online condition monitoring for rotating machinery » : pour rester compétitifs, les fabricants doivent améliorer autant que possible la capacité de leurs machines tout en limitant au maximum les temps d’arrêt. La surveillance conditionnelle automatisée sera donc l’une des caractéristiques d’une nouvelle génération de machines autonomes. Sirris et Flanders Make y ont consacré un masterclass fin 2015. L’objectif était d’informer les entreprises des avantages de cette technologie et de leur montrer comment implémenter ce type de systèmes d’une manière rentable.
     

Sur quels projets travaillons nous aujourd'hui ?

L’ambition du projet Mécatronique 4.0 est de rendre les résultats de la recherche appliquée accessibles aux PME. Cette mission passe par l’organisation de masterclasses et séminaires, la réalisation de cas d’entreprise, la publication d’articles dans le cadre de la veille technologique et la fourniture de conseils.

Le projet Mécatronique 4.0 est axé sur cinq thèmes centraux : les capteurs bon marché, les réseaux de capteurs sans fil, le matériel informatique et les contrôleurs à faible coût, la surveillance conditionnelle et les applications basées sur la vision :
 

  • Masterclass ‘Wireless IoT solutions in industrial applications’ et « Positionnement & fusion des données de capteurs ».
     
  • 8 cas d’entreprise portant notamment sur les capteurs sans fil, la fusion des données de  capteurs pour le positionnement et le contrôle basé sur un modèle.
     
  • Veille technologique et acquisition de connaissances dans le domaine des plateformes de développement rapide : comment utiliser des plateformes hardware à faible coût en vue de l’industrialisation dans un produit final ?
     
  • Conseils technologiques en réponse à des besoins concrets en entreprise.
     

Découvrez notre offre complète de services dans le domaine de la mécatronique.