Aller au contenu principal

Vers les pièces coulées de l’avenir

S’appuyant sur sa nouvelle fonderie pilote implantée à Zwijnaarde, Sirris offre aux fondeurs belges un soutien dans leur transition vers la « fonderie du futur » et leur permet ainsi de proposer à leurs clients des procédés de moulage tournés vers l’avenir.

Avec 150 000 tonnes de pièces coulées chaque année, les produits issus de la fonderie demeurent essentiels dans divers produits finis en Belgique. Une bonne raison pour le secteur de se transformer et de prendre, comme le reste de l’industrie manufacturière, le train de l’innovation. Le projet de recherche de Sirris "Fonderie du futur" étudie la façon dont les fonderies et leurs clients peuvent intégrer à leurs activités de nouvelles technologies. À cet égard, la nouvelle fonderie pilote de Zwijnaarde offre un important soutien.

« Le moulage de métaux est une technologie promise à un bel avenir, mais qui dépend inéluctablement de l’intégration d’innovations technologiques aux processus et produits. »

Projets en 2015

  • Fonderie pilote : fin mars, deux fours de fonderie à air ont été inaugurés sur le site de Sirris à Zwijnaarde. L’installation, qui représente un investissement de 350 000 euros, permet aux fonderies et à leurs acheteurs de développer des produits coulés « bons du premier coup », de produire et de tester de nouveaux alliages moulés et d’apprendre des techniques innovantes de contrôle du processus. La caractérisation métallographique, chimique et mécanique est également possible dans le laboratoire.
     
  • Impression 3D avec du sable : en 2012, le projet de recherche Fonderie du futur a été lancé sous le slogan « vers un secteur de la fonderie compétitif pour la prochaine génération de pièces coulées ». Dans le cadre de ce projet, nous avons évalué la valeur économique de l’impression 3D de sable compte tenu des dimensions, de la complexité et de la taille des séries des pièces coulées. Nous sommes parvenus à la conclusion que ce procédé, consistant à développer numériquement des formes en sable et à les imprimer ensuite en 3D, constitue une précieuse technologie à envisager pour de petites séries. Les coûts et délais d’exécution s’en trouvent en effet considérablement réduits.
     
  • Visites d’entreprises : accompagnés de responsables de fonderies belges et de leurs clients, nous nous sommes rendus dans des entreprises étrangères proposant l’impression 3D avec du sable. Ces visites ont déjà donné lieu à de fructueuses collaborations, par ex. chez Atlas Copco.

Sur quels projets travaillons nous aujourd'hui ?

  • Outil d’analyse : les entreprises qui doivent produire une pièce métallique complexe en nombre limité – par exemple, une pièce de rechange – sont confrontées à des coûts élevés. Sirris a récemment développé un outil destiné aux fonderies et à leurs acheteurs, qui calcule le coût approximatif d’une alternative réalisée à l’aide de l’impression 3D de sable. Cet outil sera déployé en 2016 auprès d’un public aussi large que possible.

Inspiratiemomenten

  • Événement « Les produits de demain sont coulés » pour le secteur belge de la fonderie et ses clients.
  • European Cast Iron Meeting: Sirris était l'hôte de l’événement annuel européen réunissant les experts de la fonderie.
     

Découvrez notre offre complète de services dans le domaine de la technologie de fonderie.