Additive manufacturing : quelques applications médicales

Impression par extrusion de cannabis. Impression SLA directement dans le corps humain. Des oreilles imprimées implantées sur des enfants. Impression de peau pigmentée. Des mélanges de silicones pour une impression efficace.

Impression 3D de cannabis

La production et la consommation de cannabis sont progressivement légalisées aux USA, à la fois pour des usages médicinaux et récréatifs. Cette évolution a ouvert la voie à de nombreuses technologies d'usage légal.

MannaRobotics, par exemple, a développé MannaBot One (MB1), une imprimante 3D pour l'impression d'extraits de cannabis. La machine délivre une quantité programmée de substance sur un patch transdermique, qui peut être collé sur la peau pour un dosage précis et contrôlé de la drogue. Celle-ci est ainsi libérée au fil du temps, un usage plus sûr que d'autres formes de consommation

Lire plus sur Techniline.